Plat estival - Potager city - Degustabox - Food press tour

Courant mai, j’ai été conviée à une présentation totalement food : le food press tour. J’y ai rencontré les représentants de plusieurs marques, dont la moitié était une découverte pour moi ! Je suis rentrée avec de bons produits à tester. Monsieur s’est fait plaisir avec un magnifique plat de crevettes et nous avons partagé tartines, champignons, kouign-amann et madeleines. Le made in France et la qualité sont à l’honneur. Je vous montre ?

Lou, le champignon frais français

Lou cultive des champignons en Bretagne, sans pesticide. 130 personnes s’emploient à « tout faire à la main », de la cueillette à la mise en barquette. Les champignons arrivent dans les magasins « ultra-frais » un jour ou deux après la récolte. Lou a obtenu la certification biologique et propose des champignons entiers ou émincés.

Monsieur, sa maman et moi avons pu tester les champignons Bella rosés Lou bio (200 grammes, 2,49€). Nous les avons trouvés très bons, frais, croquants, beaux et parfumés. Ils ont une jolie couleur qui change du champignon de Paris. Si nous avons favorisé la présentation en salade composée, ils se grignotent même seuls.

Champignons Lou bio Champignons Lou bio Champignons Lou bio

Les crevettes Pescanova

Saviez-vous qu’il existait près de 160 types de crevettes différentes ? J’ai découvert la marque Pescanova, une entreprise familiale espagnole qui a ses propres bateaux de pêche et ses fermes aquacoles. Elle garantit donc traçabilité et qualité. Les crevettes Pescanova sont cuites en France et ne reçoivent pas de colorant. Il existe différentes références : crevettes de Tanzanie, crevettes sauvages, crevettes bio. Elles se retrouvent pour le moment essentiellement au rayon surgelés mais l’objectif est de développer leur présence au libre service marée.

J’ai reçu un paquet de crevettes sauvages (300 grammes, 11,90€), pêchées dans l’océan indien. Sachant que je n’étais pas chez nous les trois jours qui ont suivi la présentation, j’ai conseillé à Monsieur, très amateur de crevettes, d’en profiter sans moi. Voici sa recette et ce qu’il en a pensé !

Crevettes sauvages flambées Corryvreckan / citron vert

Il a imaginé la préparation suivante : les crevettes, une fois rincées, ont été sautées quelques minutes dans une poêle avec un peu d’huile d’olive. Peu avant la fin de la cuisson, il les a flambées au Corryvreckan, un whisky écossais qu’il affectionne particulièrement et qui est reconnu pour sa très puissante odeur fumée / de tourbe. Une fois servies, les crevettes ont été saupoudrées de zestes de citron vert. Il a préparé un bol de riz, ciboulette et beurre salé pour les accompagner.

Il m’a dit s’être plus que régalé. Les crevettes étaient de très bonne qualité, fraîches et de belle taille. Le jus de cuisson était sucré-salé, le tout avait un petit goût de fumée et le plat était dynamisé par les zestes de citron vert. La quantité de crevettes, prévue pour deux initialement, n’a pas su tenir en respect la gourmandise de Monsieur qui, tel Winnie l’ourson, s’en est pourléché les doigts (ah ah, la phrase est de lui).

Les crevettes Pescanova Les crevettes Pescanova

Des légumes et des tartinables pour l’apéritif avec Ensoleil’ade

Pour l’apéritif, Ensoleil’ade propose des légumes marinés (environ 2,75€), des tapenades (environ 2,50€) et des houmous (environ 2,50€). Ces produits sont fabriqués dans une entreprise française située près d’Agen. Ils sont 100% naturels, sans conservateur ni additif ou allergène. Ils peuvent être servis tels quels, en tartines ou dans des préparations. Une idée aussi pour les vegans ! Ils se trouvent au rayon frais des fruits et légumes.

Nous avons testé la tapena’ poivrons et tomates cerises jaunes. Monsieur l’a trouvée « hyper bonne ». Pour lui, cela apporte du soleil dans l’assiette aussi bien visuellement que gustativement. Sa maman a trouvé la préparation fine, parfumée, fruitée, douce et équilibrée. Ils en rachèteraient. Cette tapena’ donne envie de faire de jolies tartines. Elle n’est pas épicée et change de ce que l’on a l’habitude de déguster. Si je ne suis pas très poivron, j’avoue que la tartiné dégustée était agréable.

Les produits apéritifs Ensoleil'ade

Nous avons aussi dégusté des tomates cerises confites à l’origan. Elles sont parfaites pour réhausser le goût d’une salade composée et ajouter du soleil dans l’assiette. Elles pourraient aussi se cuisiner dans une tarte salée par exemple. Friande de tomates, ces tomates cerises confites m’ont bien plu !

Plat estival - Potager city - Degustabox - Food press tour

Le kouign-amann pur beurre individuel Marie Morin

Je connaissais jusqu’alors Marie Morin pour sa mousse au chocolat vendue en portion individuelle dans un pot en verre. La marque Marie Morin est née en 1994 à l’initiative d’Alain et Marie Morin. Depuis 2007, ce sont leurs fils Bruno et Eric, qui dirigent l’entreprise, qui compte 55 personnes. Leur idée est de proposer des desserts « comme à la maison ». Elle propose de nombreux desserts : cheesecake au caramel beurre salé ou au chocolat, crumble aux pommes caramélisées, crème brûlée, etc. La petite nouveauté de ce mois de juin est le kouign-amman, lui aussi en portion individuelle, trouvable dans des boîtes cartonnées (2,20€ environ) au rayon frais.

Le kouign-amman est une spécialité bretonne à base de beurre salé, de sucre et de farine. La portion individuelle est généreuse et permet de se faire plaisir à tout moment. Nous l’avons réchauffée au four et partagée pour un petit-déjeuner. 45 grammes chacun revenaient à 210 calories. Oups ! Mon Breton a trouvé ce dessert fort sympathique et très gourmand. On sent bien la qualité des produits et du beurre.

Kouign-amann individuel Marie Morin

Kouign-amann individuel Marie Morin

Les madeleines Ker Cadélac kids

Peut-être connaissez-vous les madeleines ou quatre quarts Ker Cadélac ? J’avais eu l’occasion d’en goûter notamment après avoir reçu des Degustabox. La marque lance une nouvelle gamme pour les enfants… et pour les grands ! Il s’agit de madeleines cœur fraise ou cœur chocolat goût noisette. Elles sont fabriquées en Bretagne avec de la farine de blé français, des œufs frais, sans huile de palme ni conservateur. Des jeux sont imprimés sur chaque sachet individuel.

Ces madeleines ont un bon goût de beurre – un peu trop à mon goût pour des madeleines – et sont particulièrement bien fourrées. La préférence de Monsieur va naturellement aux madeleines au chocolat mais il a également apprécié celles à la confiture. J’ai moi aussi commencé la dégustation par celles au chocolat. Chaque paquet est vendu environ 2,89€.

Les madeleines Ker Cadélac kids Les madeleines Ker Cadélac kids

J’espère que cette présentation gourmande vous a plu. Quels seraient les mets qui vous feraient le plus envie ?

Retrouvez tous mes billets « En cuisine »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.