La gamme végétale de Pierre Martinet

Un tiers des Français souhaiterait réduire sa consommation de viande. Ce flexitarisme va de paire avec une augmentation de la consommation de légumineuses, légumes et fruits. Pierre Martinet avait commencé à développer une gamme végétale et l’enrichit cette année avec de nouvelles salades véganes, saines et préparées en France.  La marque m’a invitée à une très sympathique soirée, pendant laquelle j’ai pu réaliser un veggie bowl et découvrir les produits.

Le « traiteur intraitable » était présent avec sa femme et leur fille. Il a pu présenter lui-même son entreprise. Il se définit comme un autodidacte, fils de paysan, qui a fait un apprentissage de charcuterie et tient à l’authenticité. Il a désormais 680 employés (!). Un million de personnes consommerait chaque jour les salades Pierre Martinet. Il nous a raconté comment les lentilles en salade, autrefois seulement lyonnaises, étaient consommées dans toute la France de nos jours, et bien d’autres anecdotes.

La gamme végétale de Pierre Martinet La gamme végétale de Pierre Martinet La gamme végétale de Pierre Martinet La gamme végétale de Pierre Martinet La gamme végétale de Pierre Martinet

J’ai dégusté une soupe froide concombre-menthe absolument délicieuse. Moi qui n’aime pourtant pas trop les concombres en temps normal, je me suis régalée ! La soupe froide existe aussi en version quatre légumes avec des tomates, betteraves, carottes et oignons.

La gamme végétale de Pierre Martinet

Le gazpacho de Pierre Martinet est 100% végétal. Il mélange tomate, poivron et concombre (3,95€ le litre). Je voue un certain amour au gaspacho dans la vie en général, même si je ne devrais consommer l’ail que cuit et limite donc ma consommation.

La gamme végétale de Pierre Martinet

Et voici mon veggie bowl ! Est-ce qu’il vous donne envie ?

La gamme végétale de Pierre Martinet La gamme végétale de Pierre Martinet

Les salades et taboulés Pierre Martinet : nos tests à la maison

Les équipes de Pierre Martinet nous ont permis de goûter plusieurs recettes à la maison. Monsieur a effectué une partie des tests seul car cela tombait à une période où je n’avais que très peu d’occasions de manger chez nous (Majorque, l’île de Ré, etc.). De façon générale, nous trouvons que les recettes de salades composées sont de bonnes idées, notamment à l’approche de l’été. Si nous avions une petite réserve, elle porterait sur les condiments, que l’on ne supporte pas tous crus. Si j’apprécie le goût de l’oignon, de l’ail ou de l’échalote, j’ai besoin qu’ils soient cuits à la vapeur pour les digérer. Monsieur est moins gêné mais cela a été un frein pour lui aussi. Heureusement, nous savons que nous ne représentons pas une majorité !

Découverte des salades Pierre Martinet

La salade de quinoa aux légumes allie quinoa blanc et rouge, fèves de soja, carottes, oignons et maïs (2,40€ les 250 g, 1,99€ les 180g). C’est un plat végane, sans gluten, sans conservateur et préparé en France. Monsieur l’a trouvée plutôt bonne et a apprécié y trouver des edamames – des fèves de soja immatures – et qu’il y aie différentes textures. Il serait susceptible d’en racheter un midi pour un pique-nique.

Notre salade chouchoute a peut-être été le trio de lentilles à la moutarde ancienne, à base de lentilles vertes, beluga et corail, et de grains de maïs (2,40€ les 250 g). Ce trio est végane, préparé en France et sans conservateur. Visuellement, nous n’aurions peut-être pas forcément pensé acheter cette salade. A la dégustation, je l’ai trouvée fraîche et parfumée. C’était une bonne surprise ! Je pourrais en déguster de nouveaux à l’occasion d’un pique-nique. Monsieur l’a aimée aussi.

Découverte des salades Pierre Martinet

Monsieur a également goûté le taboulé de semoule de maïs-riz au jus de citron vert, avec des tomates, concombres, oignons et graines de courge (2,45€ les 250 g). Il est sans gluten, végane, préparé en France et sans conservateur. Ce taboulé la particularité est d’être croquant. Monsieur a apprécié les graines de courges et le petit goût de citron vert qui change de l’habituel taboulé. Il a trouvé la salade, dégustée seul lorsque j’étais à Majorque, généreuse. Ce n’est pour autant pas forcément une préparation qu’il rachèterait forcément.

Découverte des salades Pierre Martinet

Nous n’avons pas pu goûter à temps la salade de perles de blé à l’échalote. Je le regrette car je déteste gâcher mais j’ai craint que les perles de blé ne ressemble à l’ébly, du blé cuit, un produit que je n’apprécie pas et nous avons l’un comme l’autre une gêne avec l’échalote. Mea culpa !

La soirée m’aura en tout cas permis de créer un délicieux veggie bowl et sans doute donné des idées d’associations entre des salades toutes préparées et des produits frais au choix qui seraient déjà en cuisine. Les tests nous ont plu et permis d’affiner nos préférences, qui sont directement liées à nos goûts. Dans la vie en général, je suis plus lentilles que quinoa ou taboulé. Il ne s’agit donc que d’un reflet. Et la variété des préparations permet de ne jamais s’ennuyer à table, y compris pour un déjeuner rapide à l’extérieur.

Et vous, connaissiez-vous la gamme végétale de Pierre Martinet ?

Merci à Pierre Martinet et à toute l’équipe qui a organisé la soirée découverte !
Merci à Leclerc maison pour les assiettes, que j’ai pu choisir et que vous voyez apparaître régulièrement !

Retrouvez tous mes billets « En cuisine »

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis près de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.