Lecture new romance - Et puis soudain aimer

La saga « Et puis soudain » de Laura S. Wild aura accompagné ma fin d’année avec quatre gros romans mettant en scène Lia, ses hommes – Robin, Chris et Matt et leurs proches. Il m’aura fallu environ deux semaines pour lire la fin des aventures de notre petit groupe, qui restera dans ma mémoire de lectrice. Je garderai un bon souvenir de cette série littéraire de new romance malgré quelques potentielles longueurs à la fin. Je vous en dis plus sur mes impressions.

« Et puis soudain aimer » : l’histoire

« Lia a enfin découvert l’identité de son bourreau et Robin en a payé le prix. Blessés aussi bien physiquement que psychologiquement, l’un et l’autre doivent désormais se remettre des événements traumatisants qu’ils ont vécus, pour enfin mettre leur lourd passé derrière eux et obtenir ce qu’ils ont toujours voulu.

Grandement fragilisés, Chris, Matt, Maria, Taylor et tous les autres tentent eux aussi de remonter la pente, mais le poids des épreuves qu’ils ont traversées les entraînent vers le fond. Trahisons inattendues, vieux démons et nouveaux départs signeront-ils la fin de leur petit groupe autrefois si soudé ? Jamais le trio fusionnel formé par Lia, Chris et Matt n’a été mis à aussi rude épreuve…

Pour tous, le chemin vers le bonheur s’annonce semé d’embûches.

Et puis enfin, pourront-ils s’aimer ? »

Source : Hugo & Cie

Lecture new romance - Et puis soudain aimer

Mes impressions sur « Et puis soudain aimer »

Laura S. Wild a créé un univers, a une écriture très agréable à lire et signe une belle saga, servie par de belles couvertures. Le récit est très détaillé et l’on a l’impression d’être vraiment complètement aux côtés des personnages, imaginant leur quotidien, leurs appartements, leurs moments ensemble, etc. C’est comme si l’on assistait à des tranches de vie, qu’on les accompagnait. Parfois, lorsque l’on regarde un film, on tique parce que les personnages n’éteignent pas la lumière ou ne ferment pas le frigo avant de s’embrasser devant. Ici, l’écrivaine a pris le temps de s’attacher aux petites choses qui font la vie : un appel, une sensation, une conversation, etc.

Le revers de la médaille, à mon avis seulement, serait un manque de suspense « en continu » sur ce dernier tome. Il y en a bien sûr, et même pas mal à un moment donné (quelle coquine cette Taylor dans un moment mal placé de désespoir !), mais l’intrigue multiplie les rebondissements qui partent dans des sens différents dans ce 4e tome. Tout ce qu’entreprennent les personnages donne lieu à des embûches et cela manque un peu d’un fil conducteur. Le côté « accumulation » m’a un peu gênée. Lorsque j’ai pu me plonger vraiment dans le livre au réveil pendant les vacances, j’étais bien dans l’histoire. Mais quand je lisais le roman dans le métro, je n’avais pas l’envie viscérale de me plonger dans l’histoire le soir. En soi, ce n’est pas vraiment gênant. J’ai juste mis le curseur « passion » un peu haut. Je vois plus « Et puis soudain aimer » comme un livre partenaire de route, dans lequel on se replonge avec plaisir au fil des semaines, que comme un « page turner ».

« Et puis soudain aimer » a su me toucher et j’ai eu les larmes aux yeux. On est forcément sensibles à certaines choses dans la vie et la fragilité de l’existence peut nous tourmenter. Je ne peux trop vous en dire mais l’un des rebondissements finaux m’a vraiment émue.

Je me suis attachée à la plupart des personnages : l’héroïne Lia, son amoureux Robin, Matt « le meilleur ami gay » absolument adorable (et c’est justifié quand il ne l’est pas !), et Nina, la jeune sœur de Robin. J’ai décidément toujours du mal avec Chris, le meilleur ami hétéro possessif et plus que névrosé de Lia. Robin mériterait bien une médaille pour la façon de le gérer !

Lecture new romance - Et puis soudain aimer

« Et puis soudain » aura fait grandir nos héros de façon indiscutable. Et, avec « Et puis soudain aimer », Laura S. Wild nous propose une vraie conclusion. L’avenir de la plupart des personnages s’y dessine.

Bonne année de lecture à tous !

Et puis soudain… aimer – Tome 4 – Laura S. Wild
Sortie le 6 décembre 2018
Retrouvez « Et puis soudain aimer » en grand format (17€) sur Amazon… ou chez votre libraire !

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.