Et soudain succomber - Laura S. Wild

Ce jeudi sort « Et puis soudain succomber », le premier tome d’une série littéraire en quatre volumes signée Laura S. Wild. L’écrivaine s’est fait connaître sur Fyctia avec la série « My escort love ». La saga « Et puis soudain… » a déjà été lue 2 millions de fois sur Wattpad. Il s’agit d’une new romance mais aussi d’un drame psychologique. Lia, Chris et Matt ont un passé dramatique, à divers degrés. A 23 et 27 ans, ils entrent tous dans l’âge adulte et vivent leurs premières histoires d’amour. Mais comment est-ce possible lorsque son destin est déjà entremêlé à celui d’autres personnes ? Et jusqu’où peut-on bâtir une histoire sur des secrets, plus ou moins avouables ?

« Et puis soudain succomber » : l’histoire

« Le destin n’a pas épargné Lia Gomes, jeune décoratrice d’intérieur installée à New York. Chaque jour, elle se bat pour retrouver une vie normale, entourée de ses deux meilleurs amis, Chris et Matt, aussi possessifs qu’attachants.

Depuis six ans maintenant, les trois complices ne se quittent plus. Ensemble, ils forment une barrière infranchissable pour repousser les démons de leur passé. Ce trio fusionnel suffit au bonheur de Lia. Elle a l’amitié indéfectible : pourquoi aurait-elle besoin d’amour ?

Et puis soudain, elle succombe.

Tout change quand Lia rencontre Robin. Cet homme, que le hasard ne cesse de placer sur son chemin, va bouleverser son quotidien et chambouler l’équilibre des trois amis. Faisant resurgir les secrets qu’ils pensaient avoir profondément enfouis. L’arrivée subite de l’amour dans sa vie pourrait bien ne pas laisser Lia indemne… »

Source : Hugo & Cie

Et soudain succomber - Laura S. Wild

Le roman aux côtés du thé et des fleurs rapportés de Vélizy 2 le week-end dernier

Mes impressions sur « Et puis soudain succomber »

J’ai lu de bon cœur les 475 pages que compte le roman. Il m’a fallu quelques chapitres pour entrer dans le récit mais j’ai ensuite bien apprécié l’histoire. Cela m’a perturbée de ne pas savoir d’entrée de jeu ce qui nouait l’amitié indéfectible de Lia, Chris et Matt. J’avais du mal à comprendre Lia et sa façon de remettre dans le temps d’éventuelles confessions autour de son passé. Je dois avouer que je suis allée fureter un peu plus loin dans les révélations du roman (je sais, c’est mal, mais j’ai parfois du mal à me retenir) pour entrevoir un élément ou deux. Ce que j’y ai lu a contribué à poser des bases dans mon cerveau de lectrice et à aimer davantage le livre. J’ai mieux compris les personnages et il m’est resté mon lot de surprises car la fin en contient pas mal !

J’ai adoré Matt, le meilleur ami gay, solide et compréhensif. Il reste protecteur mais d’une façon qui reste acceptable. Chris, le meilleur ami photographe torturé, est rendu moins sympathique car son côté protecteur le rend psychologiquement assez instable. On voudrait surtout que lui se sente en sécurité dans son être propre. J’ai bien aimé Lia, une héroïne qui a su rebondir même si j’ai hâte de comprendre comment elle a pu se lancer dans ses études et garder le cap après ce qu’elle a traversé. De toutes parts, quelques années de sa vie sont cauchemardesques. Le message reste positif : on peut aller de l’avant et se soutenir, se créer sa propre famille. Les héros sont encore jeunes : on sent qu’ils peuvent continuer à se reconstruire.

Robin est peut-être mon personnage préféré dans cette histoire, même si j’étais assez réservée à son sujet au départ. Bien sûr, tout n’est pas rose de son côté mais on le sent sincère. J’aime aussi que, comme Matt, sa part d’ombre me semble acceptable. Dans « Et puis soudain succomber », tout comme un train peut en cacher un autre, les secrets les moins avouables n’appartiennent pas à ceux que l’on imagine.

L’histoire se passe à New York mais la ville ne va pas jusqu’à être un personnage. J’ai pas mal imaginé l’appartement de Chris, sa galerie, puis l’espace de vie de Lia. Des personnages secondaires, dont pas mal de femmes, sont introduits dans le roman. Robin a deux sœurs, Lia a une assistante… On imagine que tout ce petit monde va évoluer et s’entrecroiser dans les romans suivants. J’espère évidemment un happy end mais aussi que les trois derniers volumes seront rythmés et sauront me captiver. J’ai bien aimé « Et puis soudain succomber » et espère ressentir encore plus d’émotions auprès des personnages cette fin d’année. A suivre ! Rendez-vous les 4 octobre, 8 novembre et 6 décembre pour les trois tomes suivants : « Et puis soudain… » lutter, sombrer et aimer.

Et vous, êtes-vous curieuses de découvrir le secret qui unit Lia, Matt et Chris ?

Et puis soudain… succomber – Tome 1 – Laura S. Wild
Sortie le jeudi 6 septembre 2018
Retrouvez « Et puis soudain succomber » en grand format (17€) sur Amazon… ou chez votre libraire !

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.