Découverte de Granville, en Normandie

En septembre, j’ai eu le plaisir d’être invitée à passer un peu plus de 24 heures à Granville à l’occasion d’un blogtrip organisé par Intercités. C’est en effet en train que nous avons rejoint le premier port coquiller de France, connu aussi pour avoir les plus grandes marées d’Europe mais aussi pour son carnaval, ses très nombreuses galeries d’art ou encore son musée dédié à Christian Dior, installé dans la maison d’enfance du célèbre couturier. Si vous ajoutez une promenade en gyropode (en Segway pour les intimes), une dose de shopping et de gourmandises, vous aurez une idée de notre programme. Vous le pressentez, il y a fort à faire dans cette ville normande ! 

Faire du segway à Granville, Normandie

Aller à Granville depuis Paris en train Intercités

Granville est desservie par la ligne Intercités Paris-Granville. Comptez 47,50€ l’aller en tarif plein en 2e classe. Vous pourrez trouver des billets à partir de 25€ voire 15€ en Prem’s. L’on me souffle que les Prem’s sont d’ailleurs plus nombreux dans le sens Granville-Paris. Pour parcourir ces 326 kms, nous avons fait l’aller en 3h et le retour en 3h20. À titre de comparaison, en voiture, l’option la plus rapide, par l’A13, nécessite au moins 3h40 de route et de débourser 44€.

Les trains Intercités à destination de Granville sont agréables et la couleur des sièges une réussite.

Sur les lignes Intercités, l’appli SNCF permet aux usagers de visualiser les places non réservées dans les trains. Cette initiative a été testée en premier sur les lignes normandes Paris-Rouen-Le Havre, Paris-Caen-Cherbourg et Paris-Granville. Cela évite d’avoir à changer de place ou de wagon quand un autre passager vient récupérer sa place et, inversement, d’avoir à demander à quelqu’un de bien vouloir aller trouver un autre siège !

Vous noterez que c’est aussi la ligne Paris-Granville que l’on emprunte pour se rendre au Mont Saint-Michel, qui se visite en 4h30 en moyenne. Pour s’y rendre, il faut s’arrêter à Villedieu-les-Poêles et prendre un car. L’aller, qui combine train et car, coûte 27€. C’est un prix forfaitaire. Les moins de 12 ans bénéficient d’un demi-tarif et les moins de 4 ans voyagent gratuitement. L’aller-retour se fait dans la journée, avec un retour à 23h à Paris. Cette possibilité est le fruit d’un partenariat avec le Centre des monuments nationaux, qui propose une réduction sur le monument lorsque l’on y vient en train.

Aller à Granville depuis Paris en train Intercités Aller à Granville depuis Paris en train Intercités

Pour la seconde fois cette année, j’ai pu me rendre dans la cabine du conducteur (en fait, j’ai même fait une annonce de bienvenue à une gare !), l’occasion d’en apprendre plus sur le métier et la formation exigeante qu’il requiert.

Aller à Granville depuis Paris en train Intercités Aller à Granville depuis Paris en train Intercités Aller à Granville depuis Paris en train Intercités

À la découverte de Granville

Contrairement à ce que l’on pourrait imager, Granville ne vient pas de « grande ville ». « Granville doit son nom à ses premiers occupants après les Vikings : la famille Grant. Guillaume Le Conquérant demanda son aide en 1066 et, en récompense de sa fidélité pendant la conquête de la Grande Bretagne, lui attribua des terres. » (source : site de la ville de GranvilleLa ville est vraiment née au XVe siècle. À l’époque, les Juifs, chassés d’Espagne, y sont arrivés. Ils n’avaient pas le droit de cité, c’est-à-dire qu’ils étaient interdits d’habitation au sein de la cité, à l’intérieur des remparts. Ils se sont alors installés dans les faubourgs, où ils ont acquis le droit de faire commerce d’orfèvrerie et de prêter de l’argent. C’est ce qui donne la rue des Juifs, connue notamment pour ses galeries.

Nous avons profité d’une visite guidée qui nous a permis d’apprendre de nombreuses anecdotes. Il existait par exemple, avant la Révolution française, une charte de Franchises. Les bénéficiaires ne payaient pas de taxe mais devaient être prêts à se battre de jour comme de nuit.

Découverte de Granville, en Normandie

Avez-vous vu la maison du guet et sa belle tourelle ?

Découverte de Granville, en Normandie

À deux pas se trouve Notre-Dame, église dédiée aux marins pêcheurs, achevée en 1771. Après avoir admiré son chœur gothique, nous avons appris que c’est en cette église que Christian Dior a été baptisé.

Découverte de Granville, en Normandie

Découverte de Granville, en Normandie

Nous avons eu la chance de pouvoir prendre de la hauteur pour admirer la ville.

Découverte de Granville, en Normandie Découverte de Granville, en Normandie

Nos oreilles ont ensuite pris un bain de musique (sic !) près des cloches de l’église, qui viennent de Villedieu. L’occasion de se cultiver un peu : les cloches sonnent à la volée pour les mariages et les baptêmes. Pour les enterrements, l’une sonne à la volée, l’autre tinte.

Découverte de Granville, en Normandie

Granville, la ville de Christian Dior

Nul besoin sans doute que je vous dise que ce billet est déjà fort long : vous comprendrez que je reviendrai plus en détails sur la maison de Christian Dior dans un second article. Le célèbre couturier disait qu’il devait tout à sa maison d’enfance et à son jardin. La demeure est magnifique et l’on peut désormais y contempler des robes des collections Dior.

Le musée Christian Dior de Granville

Découvrir les environs de Granville en gyropode (Segway)

Cela fait des années que j’entends parler des Segways mais je ne savais pas que l’on disait en réalité « gyropodes » et je n’étais pas forcément près d’imaginer que je monterais dessus un jour. Verdict ? C’est une activité vraiment ludique et qui demande plus de concentration que supposé !

Vous l’aurez compris : notre petit groupe en a fait l’expérience dans la campagne normande. Nous avons pu nous entraîner les uns après les autres, le temps de s’assurer que tout le monde pourrait être à l’aise pendant la promenade. Pascal, qui nous a accompagnés, s’assurait de notre bonne sécurité dans les passages les plus sensibles. Pour avancer, il suffit de se pencher légèrement en avant. Pour s’arrêter, on se redresse. Bref, ce n’est pas une activité si passive que l’on croit !

On va finalement assez vite : jusqu’à 20 km/heure ! Les paysages défilent. La distance parcourue n’est pas négligeable. C’est très agréable ! Et c’est avec les yeux plutôt qu’avec l’appareil que l’on photographie tout ce que l’on voit.

Faire du segway à Granville, Normandie Faire du segway à Granville, Normandie

Une activité à retenir pour découvrir le coin, animer un enterrement de vie de jeune fille ou de garçon, faire un cadeau, etc. !

Best ride – Gyropode Normandie
Pascal Beaufils – 07 71 89 30 49 – info@bestride.fr

Les nombreux ateliers et galeries de Granville

Objectivement, Granville regorge de galeries d’art. Je ne m’attendais pas à en voir autant ! Nous en avons découvert plusieurs le dernier vendredi soir de la saison.

Nocturne galeries d'art à Granville

La première que nous avons visitée est sans aucun doute mon coup de cœur. Il s’agit de la galerie de l’artiste-peintre Xavier Hortala, située rue Malpagne, face à la criée et au port de pêche.

Galeries d'artistes à Granville, en Normandie Galeries d'artistes à Granville, en Normandie Galeries d'artistes à Granville, en Normandie Galeries d'artistes à Granville, en Normandie

Après le dîner, nous avons pris le chemin de la rue des Juifs.

Galeries d'artistes à Granville, en Normandie

Peu importent vos goûts, vous trouverez forcément une galerie ou des œuvres à votre goût !

Nous avons notamment découvert :

  • les sculptures de Véronique Texier, installée au 11 parvis de Notre-Dame
  • l’atelier de la haute ville d’Irène Hälfiger, 2 place Cambernon
  • les marins auprès d’Isazalie de Isa Arthur-Monneron, 14 rue des Juifs

Galeries d'artistes à Granville, en Normandie

  • les photos de Jean-Yves Desfoux
  • le travail de l’artiste-peintre (et chirurgien à la retraite) Jean-Luc Saint-Martin, au 55 rue des Juifs : une expérience originale que de rencontrer un artiste qui demande à ce que l’on touche ses toiles !
  • l’atelier autour de la mode de Béatrice Szapiro, qui donne des cours de couture et de stylisme, 109 rue des Juifs
  • la galerie Marée Moderne, 10 place Cambernon

Je ne peux toutes les citer mais vous trouverez également les galeries Sébastien Jossic, Franche le reste, de L’Aube, Le Sens Large, de l’Os, du XX et XXIe siècles, de Frédéric Régnier, de Valérie Le Merrer, de Fabien Lefebvre, de Sylvain Allaire, du Crabe, etc. Si vous aimez l’univers du carnaval, ne manquez pas la boutique de la couturière costumière Nadia au fil de soi.

C’est l’occasion de vous indiquer que le carnaval de Granville est le plus vieux de France et fait partie du patrimoine immatériel mondial de l’Unesco ! La ville rassemble 100 à 120 000 personnes pendant le carnaval !

Faire du shopping à Granville

À Granville, l’on n’achète pas que des œuvres, vous vous en doutez ! Quelques boutiques nous ont été présentées.

J’ai beaucoup aimé la vaisselle et les jolies boîtes de thé de la boutique de décoration L’îlot lamp, 61 rue du Port. De quoi ajouter des touches un peu maritimes à son intérieur ! L’accueil familial a été sympathique : nous sommes reparties avec du thé à siroter pendant notre promenade.

Boutique de Granville, Normandie Boutique de Granville, Normandie Boutique de Granville, Normandie Boutique de Granville, Normandie

Gajah décoration est un vaste magasin, situé 14 rue Lecampion. En quelques coups d’œil, les boîtes de thé, la théière en fonte (j’en ai acquis une à Paris depuis ♥) et des coussins m’ont particulièrement plu mais le choix est beaucoup plus vaste !

Boutique de Granville, Normandie Boutique de Granville, Normandie Boutique de Granville, Normandie

Côté mode, c’est La Kolloc, situé 29 bis rue Lecampion, que l’on nous a fait découvrir. La boutique vend à 80% des marques françaises, dont une partie est vraiment made in France.

Se régaler à Granville

Le Comptoir de l’atelier gourmet

Pour dîner, c’est au restaurant Le Comptoir de l’atelier gourmet que nous nous sommes rendus. Nous avons eu le choix entre entrée-plat et plat-dessert. C’est pour la deuxième option que je me suis décidée mais peux vous assurer que les entrées semblaient délicieuses. Le repas a vraiment tenu ses promesses. Je l’ai accompagné d’un cocktail de jus de fruits sans alcool (3€ : on est loin de Paris !). En plat, j’ai choisi le filet de bar de ligne rôti, pommes de terre grenailles aux herbes et beurre persillé (dans le menu ou 16€ à la carte, avec supplément 4€). En dessert, je me suis tournée vers la très gourmande planète chocolatée, caramel au beurre salé (dans le menu ou 7,50€ à la carte). Miam !

Restaurant à Granville, Normandie Restaurant à Granville, Normandie Restaurant à Granville, Normandie

Le Comptoir de l’atelier gourmet
13 avenue Aristide Briand
50400 Granville
Tél. : 02 14 13 64 32
Réservation conseillée

Le salon de thé La Dame gourmande

Pour le déjeuner, nous sommes allés à la Dame gourmande, un salon de thé qui permet aussi de profiter du soleil. Manger sainement en terrasse aux premiers jours d’automne était un vrai plaisir. J’ai choisi la proposition salée maison – une tarte soufflée de carottes et graines de courge – avec sa salade et ses crudités gourmandes, servie avec un thé, ou un café pour ceux qui préfèrent (11€). Un vrai plaisir !

Nous avons manqué de temps pour déguster un dessert mais la vitrine avait de quoi faire fondre les gourmands. Un brunch est servi le dimanche et les jours fériés moyennant 19€.

Restaurant à Granville, Normandie

La Dame gourmande
2 rue général Patton
50400 Granville
Tél. : 02 33 48 93 99
La Dame gourmande sur Facebook

La poissonnerie Le Petit Mareyeur

En bord de mer, arrêt obligatoire dans une (bonne, il va sans dire) poissonnerie ! Les amateurs de fruits de mer ont pu profiter de l’assiette granvillaise. Je me suis contentée du bouquet de Chausey (ce sont des crevettes, pas des fleurs, hein).

Poissonnerie à Granville, Normandie

Le Petit Mareyeur
64 rue du Port
50 400 Granville

La chocolaterie À la tentation

Pas besoin d’être très portés sur les coquillages pour aimer les bulots et les praires de Granville. En effet, ceux-ci sont des spécialités chocolatées imaginées par le chef pâtissier de la chocolaterie À la tentation.

Les bulots sont à base de praliné aux éclats de florentin. Les praires renferment un caramel à la vanille fermé à la cassonade. Ils existent au chocolat au lait et au chocolat noir. Quatre tailles de bourriches ont été imaginées. Le kg coûte 75€. J’ai eu le plaisir de vous en faire gagner sur Instagram. J’en ai rapporté de mon court séjour. Monsieur et Junior ont pu d’autant plus apprécié ces délices que je n’ai plus le droit de manger de produits dérivés du lait…

À la tentation propose également des pâtisseries. Une adresse à découvrir si vous vous rendez à Granville !

Chocolaterie à Granville, Normandie

Chocolaterie à Granville, Normandie

À la tentation
28 rue Paul Poirier
50 400 Granville
Le site de la chocolaterie

Une nuit à l’hôtel Mercure Granville Le Grand Large

Nous avons passé la nuit à l’hôtel Mercure Granville Le Grand Large. Si nous nous sommes beaucoup déplacés sur quatre roues, l’hôtel est situé à 15 minutes à pieds de la gare, à côté du casino et du musée Christian Dior. Depuis sa falaise, en bord de mer face aux îles Chausey, sa terrasse et la salle de petit-déjeuner offrent une vue magnifique !

La chambre était propre, la salle d’eau de belle taille et sans doute flambant neuve, avec une grande douche. Le petit-déjeuner est servi sous forme de buffet moyennant 16€ par personne. Mon assiette n’était pas assez photogénique pour être montrée mais il y en avait pour tous les goûts : œufs, fruits, desserts, boissons chaudes, etc.

L'hôtel Mercure de Granville, Normandie

Pour la petite histoire, la plage du Plat-gousset doit son nom aux goussets – là où l’on mettait sa montre mais aussi sa monnaie – vides en sortant du casino, construit en 1911, au siècle dernier !

Vue sur Granville Vue sur Granville

Hôtel Mercure Granville Le Grand Large
5 rue de la Falaise
50400 Granville
Tél. : (+33)2 33 91 19 19
L’hôtel sur le site de Mercure

Si vous lisez ces quelques mots, c’est que vous m’avez suivie jusqu’à la fin du voyage. Cette parenthèse m’a beaucoup plu, j’espère qu’elle vous aura donné envie de faire à votre tour la découverte de Granville !

Si vous prévoyez un séjour à Granville, vous trouverez des infos, brochures, conseils gourmands et hôteliers sur le site de l’office du tourisme.

Retrouvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.