Monsieur et moi avons eu l’opportunité de découvrir un peu de Dubaï pendant quelques heures à l’occasion de notre escale de retour de Brisbane. Nous avions choisi de voyager avec Emirates, profitant de prix équivalents à ceux d’Air France, pour notre voyage en Australie. Cela nous a permis de voyager à bord d’A380 plutôt que de plus anciens modèles. Pour plus de 20h de vol, c’est très rassurant. La contrepartie était que le temps du trajet de retour était plus long, avec une escale de 9h40 à Dubaï. Et, bonne nouvelle, pourtant pas mise en avant : nous avons eu la possibilité de sortir voir un peu de la célèbre ville des Émirats Arabes Unis. Cette courte visite est déconseillée en dessous de 5h d’escale mais tout à fait possible pour un temps plus long. Étant français, un visa n’était pas nécessaire : nous avons juste gagné deux coups de tampon sur nos passeports !

Si vous souhaitez faire de même un jour, il suffit de regarder un peu à l’avance une carte du métro, éventuellement de changer un peu de monnaie – on peut payer le métro et le reste par carte bancaire – et c’est parti !

Il nous a fallu compter une heure entre le moment où l’avion s’est posé et celui où nous avons eu nos tickets pour prendre l’un des premiers métros. En 20-25 minutes par la ligne rouge, nous étions arrivés à la station Burj Khalifa. Une quinzaine de minutes de marche sur des tapis roulants plus tard, nous étions au Dubaï Mall – un immense centre commercial de 800 000 m² comptant 1 200 boutiques – qu’il suffit de traverser pour voir la plus haute tour du monde à ce jour.

Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili

En arrivant dans le mall, il était près de 7h du matin (5h en France, 13h sur la côte Est australienne). Les allées étaient accessibles mais tout était fermé, dans une légère pénombre. Seuls les ouvriers faisaient des travaux et le personnel de ménage était à l’œuvre. Les enseignes ouvrent majoritairement à partir de 9 à 10h. Pour nous occuper, nous avons arpenté les allées, observant boutiques et restaurants fermés (sic !) et nous sommes sortis prendre quelques photos de Burj Khalifa – avec ses 828 mètres, il faut réussir à la faire tenir ! – et passer au Souk Al Bahar, lui aussi fermé (sauf les toilettes, ouvertes ! ah ah). Je ne trouvez pas qu’il y a un petit côté « Disneyland » ?

Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili
Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili

Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili

En atterrissant de nuit peu après 5h, il faisait déjà 30 degrés. En journée, le thermomètre affichait 38. Nous l’avons bien senti !

Le Dubaï mall est impressionnant ! On y trouve un aquarium dont un mur vitré est visible depuis la galerie mais aussi une patinoire, sur laquelle s’entraînaient des hockeyeurs et des hockeyeuses, ou encore des sortes de cascades intérieures. Je ne doute pas que nous n’ayons pas tout vu.

Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili

Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili

Du côté des boutiques et restaurants, cela nous a amusé de retrouver des enseignes venues d’un peu partout et notamment de Londres ou New York : Ben’s cookies, Hummingbird bakery, Magnolia bakery, etc.

Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili

Nous avons finalement jeté notre dévolu sur une enseigne que nous ne connaissions ni l’un ni l’autre : Eataly, qui, comme son nom l’indique, propose des plats italiens. J’ai dégusté la mozzarella di Bufala, un virgin mojito et un magnifique dessert au chocolat, le tout pour une bonne trentaine d’euros. Cette fraîcheur de bon matin et après plus de 14h de vol était très agréable ! Monsieur avait choisi des œufs pochés, un jus detox et une très jolie tartelette.

Eataly - Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Eataly - Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Eataly - Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili Eataly - Escale à Dubaï, Emirats Arabes Unis - Le blog de Lili

Lorsque nous sommes sortis du restaurant, où nous avons été servis assez rapidement, il ne nous restait plus énormément de temps puisque nous voulions partir en direction de l’aéroport au maximum à 11h. Nous étions largement dans les temps car il y avait très peu de monde aux contrôles mais cela nous a permis de ne pas nous stresser.

Culturellement, nous avons bien senti que nous n’étions plus en Australie, au pays du « no worries ». Nous avons eu comme l’impression que nous n’avions pas tous les codes. Quelques petites choses qui nous ont étonnés à notre arrivée à Dubaï, avant même de mettre les pieds dans la ville :

  • pendant que nous achetions – sans prendre particulièrement de temps – à la machine nos tickets de métro, quelqu’un nous a interrompus d’un bref « excuse me » pour prendre ses propres tickets. Les locaux auraient-ils priorité sur les touristes ? Nous n’avons pas encore la réponse !
  • dans le premier métro que nous avons pris et qui était bien chargé, quelqu’un s’est assis à côté de nous par terre sans sourciller. Impensable à Paris !

Cette escale ne nous a pas forcément donné envie de séjourner (longuement) à Dubaï. Nous pourrions y retourner dans le cadre d’une escale, même légèrement plus longue, pour visiter une mosquée par exemple. L’avenir nous le dira !

Et vous, avez-vous déjà profité d’une escale pour sortir de l’aéroport ? Avez-vous déjà visité Dubaï ?

J’espère que cette petite visite vous a plu !

Retrouvez tous mes articles « Voyages » sur une carte :

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.