Excursion à Miyajima, au Japon

Et voilà ! Nous en parlions depuis longtemps : le voyage au Japon est terminé ! Le pays du soleil levant faisait rêver mon amoureux depuis peut-être 20 ans. Jusqu’à il y a peut-être deux ans, je ne pensais même pas spécialement m’y rendre un jour et étais même plutôt étonnée de l’attrait de nombreuses personnes de mon entourage pour ce pays. Et finalement, nous avons pris nos billets en septembre, réservé hôtel et ryokan début novembre pour un départ fin avril pour 11 jours et 12 nuits sur place.

J’ai tellement de choses à dire que je ne sais pas par où commencer ni comment aborder les billets que j’aimerais publier. N’hésitez pas d’ailleurs dans les commentaires à me poser toutes les questions qui vous sembleraient utiles : répartition des jours, voir plus de photos, organisation avant le départ, budget à prévoir… ou autres !

De retour du Japon

En tout cas, la culture japonaise est vraiment différente de la nôtre. Dès l’avion, voir les Japonais se promener en chaussons de tissu ou quelqu’un mélanger vin et smoothie (?!?) nous a donné une idée des qualités d’adaptation dont nous allions aussi avoir besoin de faire preuve. Là-bas, par exemple :

– un pourcentage vraiment élevé de personnes se promène avec un masque
– on ne trouve quasiment jamais de poubelles mais on trouve des toilettes – propres – partout
– les personnes qui travaillent pour le réseau de transport JR parlent facilement anglais mais ailleurs, c’est rarement le cas. Dans le parc DisneySea, les employés ne parlent que japonais
– « ryokan » ne semble rien vouloir dire au Japon… nous qui pensions que c’était un terme qui était propre à ce pays !
– à deux-trois exceptions près, on nous a souvent aidés dans la rue, nous demandant quand on regardait le plan si l’on pouvait quelque chose pour nous. Parfois, on nous a même conduits à pieds à 5 minutes de là où l’on se trouvait !

Tokyo, près du marché aux poissons

Tokyo, près du marché aux poissons

Nous avons passé 4 jours et demi et une soirée à Tokyo. Pour découvrir les quartiers sans visiter de musée (Bridgestone me tentait mais reste assez occidental), c’est presque trop. Nous n’avons pas vu que des inmanquables. On nous avait conseillé d’acheter une boussole et j’en avais une dans ma valise : ridicule ! Avec un plan, c’est totalement superflu…

Tokyo est beaucoup plus moderne que Kyoto. Les buildings y sont souvent beaux et quelques quartiers sont vraiment agréables. D’autres sont surtout intéressants le soir, lorsque le jour est tombé et que la ville s’allume. Nous avons essuyé parfois de petites déceptions sur des quartiers qui sont un peu survendus. Mais la ville est à voir !

On nous avait déconseillé de multiplier les étapes lors de notre voyage mais nous aurions pu en faire plus que Tokyo, Kyoto et Miyajima, peut-être avec d’autres excursions à la journée à Osaka (moins de 15 minutes en train de Kyoto !!) ou encore à Nikko.

Tokyo, Shinjuku de nuit

Tokyo, Shinjuku de nuit

Nous avons consacré 4 jours et demi à Kyoto. C’était ce qu’il fallait pour bien visiter les temples et la ville. Nous n’avons pas épuisé toutes les visites mais avons eu un très large aperçu, juste ce qu’il fallait. Le jour férié de la fête de la verdure, le 29 avril, a contrarié un peu nos plans et nous n’avons pas fait la visite des jardins du Palais impérial. Dur de savoir ce qui est précisément ouvert ou fermé les jours de fête.

Nous avons dormi là-bas six nuits dans un ryokan : ça semblait être un séjour bien plus long que la moyenne. L’auberge typique dans laquelle nous étions nous a dépaysés. Si la chambre était petite et la salle de bains partagée (une excursion toilettes à 4h du matin implique une traversée de couloir, une descente d’escalier et un affrontement du froid), nous étions bien situés et n’avons pas regretté notre choix. Nos dates de vacances tombaient pendant la « Golden week », une semaine pendant laquelle de nombreux Japonais sont en congés. Ça explique pourquoi, même en réservant cinq à six mois d’avance, nous avions moins de choix.

Les temples de Kyoto méritent leurs billets : je vous en reparlerai également !

Fushimi Inari Shrine

Fushimi Inari Shrine

J’ai de quoi vous parler longuement aussi de tous les articles kawaï à croquer dans les magasins… Et aussi de vous raconter pourquoi ça a été aussi compliqué entre la nourriture japonaise (qu’objectivement et à regret, je n’aime vraiment pas) et moi !

En tout cas, le Japon est un pays à découvrir pour se faire son idée !

Et vous, vous fait-il rêver ?

Retrouvez tous mes billets sur le Japon sur une carte :


Afficher Les voyages du blog de Lili à travers le monde sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.