Les amateurs de pâtisserie connaissent tous sans nul doute le chocolat Valrhona, utilisé par les chefs et par les gourmets. Je suis partie à la découverte de l’univers de la marque dans la Drôme, à Tain l’Hermitage, commune de 6000 habitants. En effet, c’est là qu’est installée la cité du chocolat, qui a ouvert ses portes en 2013. Le lieu propose un parcours de visite, des animations, des ateliers et stages, un restaurant et une boutique. De nombreux chefs – comme Pierre Hermé pour n’en citer qu’un – s’y rendent chaque année ou occasionnellement. Si vous aimez le chocolat ou vous y intéressez, ce lieu est pour vous !

Le parcours interactif et gourmand de la cité du chocolat

Le visiteur passe d’espace en espace suivant un parcours : le comptoir des recettes, le carré des sens, la chocolaterie avec la possibilité de suivre le parcours d’un chocolat sur une mini-ligne de production (zut, j’ai manqué ça !), les plantations de cacao pour connaître les origines du chocolat, etc. Tout est fait pour que la création du chocolat, de la plantation à sa dégustation, n’aie plus de secret pour nous.

On peut le sentir, le goûter, apprendre à décrypter s’il est amer, doux, a goût de caramel, de vanille, etc. La finesse du carré de dégustation permet aux arômes de se libérer, on le déguste en plusieurs fois. L’idée, à la cité du chocolat, est de vivre une véritable expérience.

Cité du chocolat Valrhona - Parcours de visite Cité du chocolat Valrhona - Parcours de visite Cité du chocolat Valrhona - Parcours de visite

Les animations de la cité du chocolat

La cité du chocolat propose diverses animations. En ajoutant 1€ au prix d’entrée du billet, on peut par exemple assister à une présentation.

De façon très interactive, nous avons appris que le chocolat venait d’un fruit : la cabosse. La « ceinture du cacao » se trouve entre les tropiques du Cancer et du Capricorne. Cela vient du fait qu’il faut de la chaleur, de l’humidité et pas de rayons du soleil directement pour qu’il s’épanouisse. Le cacaoyer doit être sous d’autres arbres. Un cacaoyer mesure entre 5 et 10 mètres. À l’état sauvage, il peut faire jusqu’à 12 ou 15 mètres. Plus on se rapproche de l’Équateur, plus on cueille au quotidien pendant l’année.

La fleur ressemble à une orchidée ou à une fleur de vanille. Elle pousse toute l’année. Le fruit pousse directement sur le tronc et pèse en moyenne 500 à 800 grammes. Il se forme 3 à 4 mois après la fleur. Sur 1000 fleurs de cacaoyer, seule une se transforme en cabosse ! Bon plan : on peut dormir sous un cacaoyer car le fruit ne tombe jamais !

On écoute le fruit en le tapotant pour savoir s’il est mûr : il doit sonner creux. On regarde sa couleur. Ensuite, au regard de la couleur, on en déduit que les autres fruits sont mûrs. On ne cueille pas à la main mais plutôt au sécateur !

La cabosse peut s’ouvrir au maillet ou au gourdin. Paf ! Une cabosse contient de 15 à 40 fèves. Le cacao est obtenu à partir des fèves. Une phase de fermentation est nécessaire. Les fèves sont remuées. Les graines de cacao passent des jours dans une caisse en bois, etc. Chez Valrhona, la fermentation est double. Vient ensuite la phase de séchage puis les fèves arrivent en chocolaterie. Mais rien ne se perd. Ce qui ne devient pas chocolat est donné au bétail, sert pour du parfum, etc.

Un bon chocolat se fait avec un bon terroir : cela va de l’histoire de la terre jusqu’au bon chocolatier

Cité du chocolat Valrhona - Démonstration et animation

Cité du chocolat Valrhona - Démonstration et animation

Cité du chocolat Valrhona - Animation

Les enfants sont déjà certainement heureux d’être au pays du chocolat et d’en déguster. Ils ont aussi leur espace : l’île o petits.

Un déjeuner au comptoir Porcelana

Nous avons déjeuné au comptoir Porcelana. L’on y déguste une cuisine salée au chocolat, de façon très subtile et de façon à plaire également à ceux qui ne sont pas très sucré-salé. Le chocolat peut être utilisé comme liant dans une sauce ou être associé à des viandes, poissons ou légumes. Les recettes sont imaginées par Frédéric Bau, directeur de la création de la maison Valrhona.

Je me suis régalée du début à la fin et ai choisi :

  • la salade Xocopili (5,20€) qui contient du mesclun, des tomates séchées, de la mozzarella di bufala et du lomo iberico, accompagnée d’une sauce Xocopili à base de Xocopili 72%, vinaigre balsamique et huile d’olive
  • une cocotte hachis Bahibé (7€), à base de chocolat au lait bahibé 46%, oignons, carottes, tomates, bœuf français, ail et origan
  • une mousse allégée Caraïbes 66% et perles craquantes noires (4€)

Cité du chocolat Valrhona - Déjeuner au Comptoir Porcelana Cité du chocolat Valrhona - Déjeuner au Comptoir Porcelana Cité du chocolat Valrhona - Déjeuner au Comptoir Porcelana

L’après-midi, il est possible de faire pause gourmande : desserts, chocolats chauds, etc.

Le comptoir cherche à réduire son empreinte écologique. On y trie ses déchets selon plusieurs critères, la vaisselle est compostable, etc. Une excellente initiative, qui devrait se développer davantage un peu partout (parole d’une citadine qui trie ses épluchures) !

Le Comptoir Porcelana
Tous les jours
Déjeuner de 12h à 14h30 : ouvert à tous
Pause gourmande de 14h30 à 16h : ouvert uniquement aux visiteurs de la cité

Notre atelier chocolaté

Après en avoir appris davantage sur la cabosse et avoir dégusté du chocolat, nous avons pris le chemin du labo dulcey – simplement à l’étage, rassurez-vous – où nous avons participé à un atelier avec Rémi Poisson, un pâtissier de l’école gourmet Valrhona. Il a été très pédagogue, patient et sympathique. Parfait quel que soit notre niveau !

Pour suivre un atelier express de 30 minutes, il faut compter 9€, à ajouter au prix d’entrée. Pour un atelier « tour de main » d’1h30, il faut compter 34€ et l’entrée est offerte. D’autres formules sont proposées. La plus longue est le stage de 2 jours (345€). Des stages de pâtisserie sont aussi prévus pour les enfants. L’idée est de faire faire beaucoup de pratique et non pas d’assister à une démonstration. Seules les pesées sont faites à l’avance. Environ 2000 personnes passent par le labo dulcey chaque année.

Dans tous les cas, on repart avec ses créations ! Monsieur et Junior ont beaucoup apprécié les chouquettes et moelleux que j’ai rapportés !

Je viens de le dévoiler à demi-mot : nous avons réalisé collectivement deux recettes originales de l’école gourmet Valrhona.

Cité du chocolat Valrhona - Atelier à l'école des gourmets Cité du chocolat Valrhona - Atelier à l'école des gourmets

La recette des chouquettes

Pour une quarantaine de chouquettes

Ingrédients

80 g eau
80 g lait entier
2 g sucre semoule
2 g sel fin
75 g beurre
90 g farine T55 (ou T45)
140 g œufs entiers (1 œuf = environ 55g)

Préparation

Faire bouillir le lait, l’eau, le beurre, le sucre et le sel.
Hors du feu, ajouter la farine puis, de nouveau sur le feu, dessécher la pâte à la spatule.
À l’aide du robot, finir de dessécher la pâte et la tiédir.
Battre les œufs, les ajouter petit à petit à la pâte.
À l’aide d’une poche munie d’une douille n°10, dresser des choux de 3,5 cms de diamètre. Ajouter du sucre grain sur chaque chou.
Enfourner à 180-190°, four ventilé, pendant environ 25 minutes.
Au besoin, terminer de dessécher 5 minutes à 170°.

Cité du chocolat Valrhona - Atelier chouquettes Cité du chocolat Valrhona - Atelier chouquettes Cité du chocolat Valrhona - Atelier chouquettes Cité du chocolat Valrhona - Atelier chouquettes

La recette des moelleux au chocolat

Pour 10 moelleux

Ingrédients

150 g Caraïbe 66%
150 g beurre doux
250 g œufs entiers
150 g sucre semoule
65 g farine tamisée

Préparation

Faire fondre au bain marie le chocolat mélangé au beurre à environ 50°.
En parallèle, monter légèrement les œufs avec le sucre.
Ajouter le mélange chocolat-beurre fondu dans le mélange œufs-sucre. Remuer.
Verser la farine en pluie.
Une fois votre appareil terminé, réserver au réfrigérateur , idéalement 12 heures.
À l’aide d’une poche, garnir au 3/4 des cercles inox entourés de papier sulfurisé.
Cuisson à 190° pendant 9 minutes.

Cité du chocolat Valrhona - Atelier moelleux Cité du chocolat Valrhona - Atelier moelleux

Un atelier « tablettes de chocolat »

Nous sommes aussi repartis avec notre propre tablette de chocolat et quelques conseils.

Il ne faut pas :

  • d’eau pour faire de la chocolaterie
  • que l’eau soit bouillante si l’on fait fondre du chocolat au bain marie

Il est possible d’utiliser le four, à 50°.
Il faut privilégier des moules un peu obliques, pour anticiper le démoulage.

Cité du chocolat Valrhona - Atelier tablette Cité du chocolat Valrhona - Atelier tablette Cité du chocolat Valrhona - Atelier tablette

Cité du chocolat Valrhona - Atelier tablette

Tadam, la tablette de Lili 😉

La boutique Valrhona

Accolée à la cité du chocolat, la boutique Valrhona propose l’ensemble des produits de la marque puisqu’elle se trouve sur le site historique de l’entreprise : chocolats, chocolat de couverture, etc.

Cité du chocolat Valrhona - Boutique

J’espère que ce récit gourmand vous aura plu ! La cité du chocolat est située un peu au Nord de Valence. Si vous aimez le chocolat et passez dans la région, vous savez ce qu’il vous reste à faire !

La Cité du Chocolat Valrhona
12 Avenue du Président Roosevelt
26600 Tain l’Hermitage
Tél : 04 75 09 27 27

Visite du lundi au samedi de 9h à 19h
Dimanche et jours fériés de 10h à 18h30
Fermée seulement 3 à 4 jours par an
Fermeture 1h30 avant la fin des visites

Différents tarifs et réductions. Prix maximal : 10,50 €

Les horaires de la boutique sont disponibles sur le site
Toutes les informations pour préparer sa visite

Un grand merci de cette invitation !

Retrouvez tous mes billets consacrés au chocolat

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis près de 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.