Boco Opéra - carte du printemps 2018

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler de Boco, l’enseigne de restauration rapide qui sert des plats de grands chefs dans des bocaux. À l’origine du projet ? Vincent – lui-même chef – et Simon Ferniot, qui ont réuni à leurs côtés 13 autres chefs pour proposer des recettes originales et qui suivent les saisons. Nous sommes allés découvrir la carte printanière 2018 de Boco à l’adresse proche de l’Opéra de Paris le temps d’un déjeuner. Je vous raconte !

Boco Opéra - carte du printemps 2018

L’offre de Boco

Chez Boco, on se sert librement dans les frigos avant de s’installer à table ou d’emmener son repas. On peut composer son menu « à la carte » ou profiter d’un menu :

  • le menu quiche (8,90 €) prévoit une quiche et une salade mesclun
  • le menu minute (9,80€) comprend une soupe du jour et un boco pasta
  • le menu dégustation se compose du boco dégustation et d’une eau en bouteille pour 10,90€. Vous pouvez ajouter n’importe quel un dessert au choix pour 13,80€.

Le tout se déguste sur place, à emporter ou grâce à une livraison. Petit détail que j’ignorais et que j’ai appris au Boco Opéra : les bocaux sont « offerts » si on le souhaite. Il est possible de les réutiliser chez soi ou de les recycler.

Boco Opéra - carte du printemps 2018

Boco Opéra - carte du printemps 2018 Boco Opéra - carte du printemps 2018

Notre menu printanier dégusté chez Boco Opéra

Nous sommes arrivés vers 12h30. Les rayons étaient tous bien remplis et nous avons pu choisir tranquillement ce que nous avions envie de découvrir.

Nos boissons

Côté boisson :

  • Monsieur a choisi l’un des jus de légumes bio, pressés à froid en Bretagne et jamais pasteurisés. Il est toujours amateur de ces produits !
  • J’ai opté pour une bien agréable limonade bio d’antan. Une prochaine fois, je pense que je testerais la citronnade maison ! Il me semble en avoir déjà pris par le passé mais mes souvenirs commencent à dater !

Nos entrées

En entrée, j’ai opté pour le très beau tiramisu aux asperges, crumble de parmesan (6,90€) d’Emmanuel Renaut. La partie verte correspondait évidemment aux asperges, un bon produit de saison. La partie blanche était comme une mousse assez aérienne. Ma partie préférée était le délicieux crumble de parmesan ♥ Une entrée bien agréable !

Boco Opéra - carte du printemps 2018 Boco Opéra - carte du printemps 2018

À titre d’exemple, j’aurais aussi pu être tentée par l’œuf mollet, gaspacho de légumes (7,40€) de Jean-Michel Lorain.

Monsieur a choisi le quinoa, légumes, fruits secs bio, houmous betterave (4,30€), une recette sans gluten et végétarienne créée par Vincent Ferniot. Il a trouvé cette salade très fraîche, parfumée et délicatement relevée. Les couleurs sont jolies et les ingrédients variés. Elle combine de nombreuses textures : du moelleux, du croquant, du craquant, etc.

Boco Opéra - carte du printemps 2018

Nos plats

J’ai spontanément été attirée par la lasagne de polenta, champignons et épinards (8,70€) d’Emmanuel Renaut. Cette recette végétarienne et sans gluten se déguste chaude. Je précise que je ne suis pas très épinards en règle générale mais aime quand il y a en un peu dans une vraie bonne recette (comme les tartes salées chèvre-épinard !). Ce plat était délicieux et très doux. La crème fraîche venait adoucir et lier le tout au mieux. Un grand miam !

Boco Opéra - carte du printemps 2018 Boco Opéra - carte du printemps 2018

Monsieur a opté pour le merlu de tandoori, fenouil, risotto noir (9,90€), un plat élaboré par Vincent Ferniot. Il a apprécié ce boco complet, sain et digeste.

Boco Opéra - carte du printemps 2018

Le fromage

Nous avons partagé un boco de comté fruité et pâte de figues (autour de 6€ il me semble). Il proposait une excellente alliance entre du fromage et une délicieuse confiture de figue. Un vrai petit plaisir gourmand !

Boco Opéra - carte du printemps 2018

Nos desserts

En bonne amatrice de chocolat, j’ai opté pour le mi-cuit chocolat Valrhona (4,90€), une recette végétarienne créée par Frédéric Bau et qui se déguste tiède. J’ai senti presque comme une évocation de pain d’épices à la première bouchée ! Mon avis est sans appel : ce dessert est divin et fondant. Un régal !

Boco Opéra - carte du printemps 2018

Monsieur a opté pour l’ultraviolet framboise, chou garni crème de violette (4,90€) de Philippe Urraca. Ce dessert est à base de compote de framboise, de crème de violette et d’un chou garni. Le dessert est visuellement réussi avec son chou mignon. En bouche, Monsieur l’a aussi apprécié et a aimé goûter de vraies framboises parfumées.

Assurément, le printemps s’est invité chez Boco pour notre plus grand plaisir !
Pour ma part, je note en particulier mon plat savoureux et original et mon dessert « valeur sûre ».

Boco Opéra - carte du printemps 2018

Et vous, irez-vous déguster quelques-unes des recettes printanières de Boco ?

Boco Opéra
3 rue Danielle Casanova
75001 Paris
Tél. : 01 42 61 00 07
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 22h et le samedi de 11h à 18h
Le site de l’enseigne

Merci beaucoup de cette invitation !

Retrouvez tous mes articles « Restaus à Paris » sur une carte :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.