Boss man - Vi Keeland - New romance

Après avoir lu et apprécié deux romans de Vi Keeland et Penelope Ward, j’ai eu envie de retrouver la plume de cette première dans « Bossman », comédie romantique sortie récemment en poche. J’y ai retrouvé les ingrédients que la couverture laissait imaginer : une jeune femme déterminée, un patron sexy, la perspective d’un voyage d’affaires, un rapprochement… Tout est en place pour faire passer un agréable moment aux amatrices de new romance, dont je fais partie.

« Boss man » : l’histoire

« Reese est coincée au restaurant avec l’homme le plus ennuyeux du monde lors du pire rendez-vous de sa vie. Elle s’apprête à appeler au secours sa meilleure amie lorsque la solution à son problème va se présenter en la personne de Chase Parker. Il est beau comme un Dieu, très curieux, jusqu’à aller se mêler des affaires de Reese et se faire passer pour son ex-petit ami. Il fait preuve d’une imagination débordante et va particulièrement égayer la mauvaise soirée de la jeune femme. Ils n’étaient pas destinés à se revoir mais c’était sans compter sur un petit coup de pouce du destin… et de Reese, elle-même ! Et comme le hasard fait décidément bien les choses, Reese, à la recherche d’un emploi dans le marketing, découvre que Chase dirige une compagnie où elle aurait tout à fait sa place… à condition d’éviter toute relation amoureuse avec lui, même s’il lui plaît beaucoup. Ce serait une sage décision. Encore faut-il qu’elle parvienne à résister au charme de son boss… »

Source : Hugo & Cie

Boss man - Vi Keeland - New romance

Mes impressions sur « Bossman »

J’ai lu « Bossman » avec intérêt. Cette comédie n’égale pas à mes yeux « Cocky bastard« , qui m’avait vraiment séduite et marquée, mais j’ai apprécié retrouver quotidiennement Reese et Chase. Ce sont des personnages attachants. L’un et l’autre ont un passé qui les hante et se sentent coupables de quelque chose de dramatique.

Il existe un grand décalage entre ce que le héros entrepreneur laisse paraître et sa vie intérieure. J’ai été un peu déconcertée par ses troubles alcoolisés destinés à lui faire oublier ses problèmes et n’ai pas été tendre avec Peyton, son ex qui semblait tout de même aller au devant d’ennuis. Cette ex disparue fait l’objet de flash-backs réguliers dans le récit.

Reese est courageuse et déterminée. Son comportement est adéquate et elle sait mettre ses sentiments de côté pour agir de la bonne façon et provoquer des réactions si nécessaire. Nous avons parfois tendance à nous brader pour être aimé. Reese sait aller au-delà. Les jeunes femmes doivent en prendre de la graine.

Sous des airs légers, la question du couple au travail est abordée (un sujet que je connais, mais je ne suis pas avec mon boss !). Quel impact le couple a-t-il au travail ? Comment est-on vue si on sort avec son chef ? Et quid d’une potentielle rupture ?

Comme pour beaucoup de livres de new romance, une adaptation au cinéma de « Bossman » ferait sans doute une bonne comédie romantique ! On imagine sans peine le cadre New Yorkais et la « petite table romantique » au restaurant.

Je n’ai pas forcément ri ni pleuré à la lecture de « Bossman » mais j’ai passé un moment agréable avec ce roman efficace !

Et vous, pourrait-il vous tenter ?

Boss man – Vi Keeland
Sortie en poche le 8 novembre 2018
Retrouvez « Boss man » en poche (7,60€), en grand format (17 €) ou au format numérique (9,99€)

Merci à la team Hugo new romance pour cette lecture !

Découvez tous mes billets :

Appelez-moi Lili. J'ai 35 ans, vis avec Monsieur et, une semaine sur deux, avec son fils Junior. J'habite à Paris ou tout près depuis 15 ans. J'aime voyager, aller au théâtre, lire ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.