« Producteur de télévision parisien à succès, Joachim avait tout plaqué – enfants, amis, ennemis, amours et remords – pour repartir à zéro en Amérique à l’aube de ses quarante ans. Il revient avec une tournée de strip-teaseuses «New Burlesque» à qui il a fait fantasmer la France… Paris !

De port en port, l’humour des numéros et les rondeurs des filles enthousiasment les hommes comme les femmes. Et malgré les hôtels impersonnels, leurs musiques d’ascenseurs et le manque d’argent, les showgirls inventent un monde extravagant de fantaisie, de chaleur et de fêtes. Mais leur rêve d’achever la tournée en apothéose à Paris vole en éclats : la trahison d’un vieil «ami» fait perdre à Joachim la salle qui leur était promise. Un bref aller et retour dans la capitale s’impose, qui rouvre violemment les plaies du passé… »
Affiche-tournee

Alors, alors ?

Je ne suis pas certaine que ce soit totalement un compliment mais ça ne m’étonne pas du tout que ce film ait été présenté à Cannes (pour avoir vu deux films sur place pendant le Festival il y a quelques années…).

Je ne m’attendais pas à ça. Pendant tout le film, j’ai attendu un moment dramatique, un virage… Et non, rien de tout cela. Le film se déroule. C’est la vie qui suit son cours. Je suis sortie de la salle un peu décontenancée. L’amie qui m’accompagnait aussi. Et je me suis dit « heureusement que ça ne m’a coûté que 3 euros ». Alors entendre que « Tournée » était la meilleure entrée lors de sa semaine de sortie derrière « Shrek 4 », ça me scie un peu. Non, ce n’est pas mauvais. Mais je n’ai pas ressenti grand chose. La presse s’est emballée je trouve.

Je guettais un peu le moment glauque, même si je le redoutais. Ben oui… le film est classé en « comédie, drame ». Et les couleurs, plus lumineuses lors des shows, rendent presque malade.

Tournee-effeuilleuseTournage-film-tourneeSpectacle-tournee
Quelques points positifs tout de même, notamment du côté des acteurs. Miranda Colclasure est l’actrice qui ressortait le plus à mon goût. J’ai beaucoup aimé sa présence. A ses côtés, Mathieu Amalric, à la fois personnage principal du film et réalisateur, était très juste.

Mais je crois que je suis passée à côté du film. Je me suis aussi un peu ennuyée et ai eu envie de passer à autre chose en quittant le cinéma.

En bref, mouaif… Je m’en serais passée et ne pense pas le revoir.

Quelqu’un a vu et aimé « Tournée » parmi vous ?

La fiche de « Tournée » sur Allociné

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.