Je me suis rendue récemment à la Comédie des boulevards avec une amie pour découvrir la pièce « Émilie, ma chérie ».

emilie-ma-cherie-affiche.jpg
L’histoire

« Pas facile d’être célibataire de nos jours…phénomène de société… On sort, on fait la fête, on boit pour oublier qu’on est seul…

Émilie, Sarah et Alice, la trentaine, vivent en colocation.
Alors qu’Émilie sort d’une rupture amoureuse insurmontable à ses yeux, Alice enchaîne les conquêtes sans s’interroger davantage…
Leur complice, Sarah, est quant à elle très romantique, persuadée que le grand amour existe et que tout n’est qu’une question de ying et de yang.

De soirées en soirées et de désillusions en désillusions, le trio va sombrer dans un monde de démesure où l’alcool est devenu roi… Mais pas de panique, ça ne reste pour elles qu’un « alcoolisme mondain » ! »

(source : http://lacomediedesboulevards.com)

Alors, alors ?

Au final, même si la pièce n’est pas mal, je n’ai accroché que moyennement.

Avant même le lever de rideau, nous étions un peu énervées. On nous a conseillé d’arriver en avance et nous étions là à 21h pour 21h30. Bilan : la pièce a commencé à 21h55. Presque une heure d’attente quant on a une journée de travail derrière soi, j’avoue que c’est un peu pénible, d’autant plus que l’on ne nous informe pas de grand chose… Cela nous a fait sortir à 23h30.

Cathy Guillemin joue Émilie et est aussi l’auteur et le metteur en scène de la pièce. Anne-lise Roland, Léa Wiazemsky et Éric Gandre sont ses partenaires sur scène. La distribution est bonne. Chacun tient bien son rôle, pleurant et riant tour à tour.

Je n’ai pas grand chose à reprocher à la pièce, plutôt bien pensée. Mon seul bémol est lié au portrait de ses femmes que j’ai trouvées assez pathétiques, tentant tant bien que mal de se trouver des hommes et les pleurant… un verre d’alcool à la main. Le portait de la trentenaire célibataire proposé dans « Émilie, ma chérie » m’a limite angoissée… malgré les quelques bonnes phrases qui m’ont amusée. Est-ce parce que le thème commence à être usé ?

En bref : moui… Pas trop mal mais loin d’être à voir en priorité.

Émilie, ma chérie
Du mardi au samedi à 21h30
Jusqu’au 31 décembre 2010
Tarif unique : 15 €

Comédie des boulevards
39, rue du sentier
75002 Paris
Tél. : 01 42 36 85 24

Émilie, ma chérie, sur le site de la Comédie des boulevards

Merci aux Bridgets de nous avoir permis de voir la pièce.

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.