C’est un reportage diffusé à Télématin qui m’a donné envie d’aller voir « Thé à la menthe ou t’es citron ? » au théâtre Fontaine. J’avais déjà vu l’affiche dans le métro mais doit bien avouer qu’elle n’est pas très explicite et ne donne pas plus envie que ça. Dommage !

the-menthe-ou-citron.jpg

L’histoire

« C’est l’histoire d’une troupe de comédiens qui répète une pièce de boulevard où il est question d’un gentleman cambrioleur qui s’est introduit chez une aristocrate. Tout y est : le cocu, l’amant dans le placard et les quiproquos attendus. Nous sommes à quelques jours de la première, rien n’est prêt ; les techniciens restent flegmatiques, la costumière est à côté de la plaque et la metteur en scène nébuleuse est débordée par les évènements. Chez les comédiens l’ambiance est électrique, l’actrice principale est au bord de la crise de nerf à cause… du jeune premier, le fils du producteur, imposé – le bouquet ! Maladroit, timide, naïf et gaffeur il fait ses premiers pas sur les planches. C’est parti pour être un Vaudeville miteux joué par des acteurs calamiteux.
Le soir de la première arrive, et là… ça tourne au délire, en une succession d’imprévus qui s’enchaînent dans une folie vertigineuse. Les acteurs tentent désespérément de récupérer catastrophes sur catastrophes. C’est une apothéose de quiproquos et de gags inattendus… c’est chacun pour soi, rendez-vous aux saluts. »

(site du théâtre Fontaine)

Theatre-Fontaine.jpg

Alors, alors ?

Je suis vraiment conquise !
L’histoire est bien ficelée. Elle est simple, tout comme les dialogues, mais tout s’enchaîne à merveille. Ce sont les répliques, les maladresses des personnages et les situations qui amusent. « Thé à la menthe ou t’es citron » est un condensé de tous les aléas auxquels on peut faire face lorsqu’on est comédien.
Les personnages sont attachants et très bien servis par un casting vraiment réussi ! Patrick Haudecoeur, qui a écrit (il y a longtemps !) et mis en scène la pièce, est très bon en idiot parfait. Jean-Luc Porraz, le mari trompé, Édouard Prétet, le valet de la maison, Jean-Pierre Lazzerini, le technicien, Isabelle Spade, le metteur en scène… Tous étaient vraiment comme faits pour ces rôles ! Je dirais que c’est presque le rôle féminin principal qui est un peu en dessous des autres, qui rayonne un peu moins (pardon !), mais ça reste subjectif.
La répétition (fictive) du spectacle comme le spectacle en lui-même apportent leurs lots de gags. C’est sûr que l’on ne va pas voir la pièce pour sa subtilité mais vraiment pour son humour accessible. J’ai aimé les deux parties de la pièce à hauteur égale. Au tout début, quand la salle a commencé à rire et que je ne riais pas encore, je m’inquiètais un peu. Et au final, rapidement, j’ai vraiment ri souvent et de bon coeur !
Je conseille vraiment à ceux qui aiment ce genre de pièces de faire un détour par le théâtre Antoine car on passe un moment agréable et on oublie le reste !
Petit aparté : comme d’habitude, la place est juste dans les théâtres. Je pouvais tout juste tenir mes jambes devant moi en les calant contre le siège de devant. Mais impossible de bouger. Fourmis dans les jambes attitude !!

 

Une petite faim avant la pièce ?
Pour ceux qui souhaitent manger dans le quartier avant d’aller voir la pièce, le restau « Le théâtre », juste en face du théâtre Fontaine, semble être une valeur sûre. Les comédiens y étaient juste avant la représentation. De notre côté, nous étions trois et avons testé la pizza Reine et les lasagnes. Tout était vraiment bon (même si le gruyère de la pizza était un peu étouffe-chrétien) pour pas très cher : 8,50 € la pizza et 9,50 € les lasagnes. Vraiment rien à redire.

Le-theatre.jpg

 

Théâtre Fontaine
10, rue Fontaine
75009 Paris
Métros : Blanche (ligne 2), Pigalle (lignes 2-12), Saint-Georges (ligne 12)
Du mardi au vendredi à 20h30
Le samedi à 18h et 21h
Au moins jusqu’au 3 juillet 2010

Tarif unique : 37,50 €
Moins de 26 ans : 10 € les mardis, mercredis et jeudis s’il reste des places

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.