Cette année, j’avais prévu de passer deux jours à Roland Garros : le jeudi et le vendredi de la première semaine pour la fin du 2e tour et le début du 3e. Ce qui n’était pas prévu en revanche, c’était la pluie !

Nous sommes arrivées au stade peu après 10 heures, pas trop pessimistes sur la météo. Et après cinq minutes à regarder l’entraînement d’Andy Murray, la pluie a commencé à tomber. Il n’y a qu’à voir la tête de l’Écossais sur la photo pour se rendre compte qu’il était nécessaire de bâcher les courts assez vite !

2010-Roland-Garros-Murray.jpg
2010-Roland-Garros-Andy-Murray.jpg
Toutes les heures, une voix au haut-parleur nous annonçait qu’en « raison des conditions météorologiques, les matchs ne pourront pas reprendre avant… » midi puis 13 heures puis 14 puis 15 puis… Ah ! Peu après 15h30, les joueurs ont pu entrer sur les courts.

Pendant toutes ces heures, nous avons parlé avec les personnes qui partagaient notre banc de fortune (une place de luxe vu le nombre de personnes assises par terre !), mangé, cherché des coins de bleu dans le ciel, presque prié… Une personne près de moi a parlé de volcan et ça m’a rappelé que j’avais un peu la poisse en 2010 !

2010-Roland-Garros-in-the-rain.jpg
Nous étions donc ravies de pouvoir enfin assister au match Roddick / Kavcic sur le court Suzanne Lenglen. Nous places étaient plutôt pas mal, dans un angle pas trop haut. Le match a été interrompu deux fois par des trombes d’eau (vous pouvez aisément vous imaginer vous prendre un sceau d’eau sur la tête… oui, ça ressemblait à ça). Mais, au bout de 3 heures de match, vers 20h-20h30, nous pouvions dire que nous avions vu un match entier !! Alleluia !
J’étais quand même déçue de ne pas voir Novak Djokovic, programmé sur le Lenglen…

La seule bonne nouvelle dans tout ça, c’est que le match était de très bon niveau avec de beaux points, un affrontement à armes quasi égales et beaucoup de points gagnants, très peu de déchets !

2010-Roland-Garros-Roddick-Kavcic.jpg
En terme météorologique, c’est la 2e journée la pire que j’aie connue en 15ans (ben oui, j’y vais depuis 1996 !). Nous ne serons dédommagées de rien car les assurances ne prévoient le remboursement intégral du billet que si le temps de jeu est inférieur à 59 minutes et partiel si le temps ne dépasse pas 1h59.

J’ai adoré la description de cette journée du journal 20 Minutes : « les spectateurs désoeuvrés s’occupent et s’entassent. Assis, ils grignotent un sandwich hors de prix ou consultent l’application météo de leur iPhone. » C’était vraiment ça !

Et vous, avez-vous déjà assisté à Roland Garros ? Faisait-il beau ? 😉

Mon billet précédent sur le même thème :

La journée des enfants de Roland Garros 2010

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.