Lors de mon week-end à Toulouse, je n’ai pas testé le cassoulet ou les saucisses mais me suis tout de même bien régalée. Je vous emmène faire un tour du côté de trois adresses.

Crêperie Saint-Georges

En amatrice de crêpes, je ne me suis pas fait prier pour tester la crêperie Saint-Georges. Nous étions installés en extérieur, avec un peu de chauffage.

Pour 12,40 €, nous avons pris chacun une formule : galette, crêpe sucrée et boisson (au choix entre cidre, vin et limonade).

Ma galette était au jambon, au fromage et aux champignons (de mémoire !). Disons que ça se mangeait mais ça n’était pas digne d’une bonne adresse de Montparnasse.
creperie-Toulouse-sale.JPG

En dessert, j’ai choisi la crêpe au chocolat. De même que pour la galette, elle était convenable et le chocolat pas très authentique.

creperie-Toulouse-sucre.JPG

 

Pas grand chose à dire sur le service, ni agréable ni désagréable.

En bref, une adresse pas mal pour dépanner. 

creperie-Toulouse-devanture-saint-georges.JPG
Crêperie Saint Georges
7 place Saint-Georges
31 000 Toulouse
05 62 27 04 34

Le cornet à fondue

Le samedi soir, nous avons décidé de nous faire un p’tit restau montagnard. Le lieu nous transposerait presque au milieu des montagnes avec ses nappes à carreaux et ses plats fromagers…

Nous sommes trois à avoir choisi une fondue savoyarde sans ail et un à avoir dégusté une raclette. Le hic, c’est qu’il n’est pas possible de prendre un plat unique mais seulement une formule, à 19 €. Celle-ci comprend, en plus de la fondue ou de la raclette, une entrée au choix entre une salade roquefort/noix, une soupe à l’oignons (de ce que nous avons vu, il s’agit plutôt d’oignons mouillés…) ou un gaspacho. J’ai passé mon tour, préférant payer ce que je ne mange pas plutôt que de me rendre malade (le roquefort avant la fondue : non merci). D’où ma première photo d’assiette vide (superbe sens de l’humour, je sais).

fondue-toulouse.JPG

fondue-savoyarde-toulouse.JPG
J’ai mangé très peu de fondues dans ma vie mais celle-ci m’a bien plu. C’était très bon ! Il semblerait que la raclette soit aussi une réussite. Nous avons donc passé une bonne soirée dans ce restau, même si nous avons senti qu’il nous fallait dégager vite fait bien fait pour libérer nos places. L’accueil, ce n’était pas vraiment ça…

Mais ce restau est un bon souvenir puisque nous avons apprécié le plat convivial !

Le cornet à fondue
19 Boulevard Strasbourg
31000 Toulouse
05 61 29 02 02

Le bistrot

Contrairement à ce que pourrait laisser penser le nom du restau, la déco du bistrot est assez classe : chemins de table & Cie. On a accepté de nous servir mais en nous pressant un peu car il était près de 14 heures (surprenant quand on sort tout juste du TGV arrivant de Paris).

Les plats n’étant pas forcément des plus tentants, nous avons pris chacun une entrée (10 €) et un dessert (6 €). L’entrée était une omelette aux champignons avec quelques feuilles de salade. Pas mal, sans être extraordinaire. En dessert, mon ami a pris une mangue coupée en lamelle et j’ai choisi une tarte au crumble au pomme avec une boule de glace à la vanille. Très bon !

En bref, l’adresse est vraiment valable, jolie et située sur une place agréable. L’accueil est moyen mais on mange correctement pour des tarifs assez parisiens finalement…

 

Le bistrot
4 place de Damloup
31 000 Toulouse
05 61 62 48 57
www.le-bistrot.com

Retrouvez tous mes billets « Escapades françaises »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.