Nous avons profité du 15 août pour aller faire un tour au ciné et voir « Rebelle », le dernier Pixar. L’affiche m’avait plu, la bande-annonce moins mais la curiosité était bien présente. Au final, nous avons passé un bon moment mais avons trouvé qu’il manquait quelque chose à « Rebelle » pour être à la hauteur d’autres dessins animés Disney, comme « Raiponce ».

affiche-rebelle.jpg

L’histoire

« Depuis la nuit des temps, au cœur des terres sauvages et mystérieuses des Highlands d’Ecosse, récits de batailles épiques et légendes mythiques se transmettent de génération en génération. Merida, l’impétueuse fille du roi Fergus et de la reine Elinor, a un problème… Elle est la seule fille au monde à ne pas vouloir devenir princesse ! Maniant l’arc comme personne, Merida refuse de se plier aux règles de la cour et défie une tradition millénaire sacrée aux yeux de tous et particulièrement de sa mère. Dans sa quête de liberté, Merida va involontairement voir se réaliser un vœu bien malheureux et précipiter le royaume dans le chaos. Sa détermination va lui être cruciale pour déjouer cette terrible malédiction. »

Source : « Rebelle » sur Allociné

affiche-rebelle-pixar.jpg

 

Alors, alors ?

La plus grande qualité de « Rebelle » est, à mon goût, son bel univers : l’Écosse, ses légendes, la façon dont tout cela est retranscrit. J’ai trouvé les forêts très belles, la représentation de ce qui conduit Merida vers son destin poétique.

Dans ce film d’animation, les ingrédients des contes sont présents : la famille royale – mais avec une jeune génération moderne et espiègle, le château, la malédiction, la sorcière, etc. L’irrationnel n’est pas incarné par un dragon ou une autre créature mythologique. J’ai presque fait un parallèle entre « Harry Potter et la coupe de feu » (!!) et « Rebelle », pour les différents clans qui s’opposent et le côté magique.

J’ai été un peu déçue de ne pas trouver l’héroïne jolie. C’est un peu bête comme remarque mais je dois toujours aimer les beaux héros et l’ordinaire – bien que son exceptionnelle chevelure rousse ne rende pas du tout Merida ordinaire – ne me fait pas rêver. La reine Elinor est beaucoup plus belle que sa fille. D’autres personnages, comme Maude, sont nés aussi d’un très beau trait de crayon.

Il m’a semblé que « Rebelle » était plutôt un film à partir de 8 ans que de 6. Certains passages sont effrayants et les jeunes enfants pourraient ne pas saisir toutes les subtilités de l’histoire.

En fait, ce qui m’a déçue, c’est que nous nous sommes ennuyés par moments. Certains passages sont longs et rompent le rythme du film. Je suis tout de même rentrée dans l’histoire puisque j’ai pleuré un peu à la fin (chuuuut !).

Je ne suis pas sûre de conseiller d’y aller particulièrement. Un bon DVD est parfois tout aussi bon !

Et vous, avez-vous vu « Rebelle » ?

Retrouvez tous mes billets cinéma

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.