J’ai assisté fin août à une avant-première de « Populaire », un film réalisé par Regis Roinsard sur le thème des concours de vitesse dactylographique. Original ! Cette comédie française n’est pas une pure perle mais assure un bon moment de divertissement. Elle sort ce 28 novembre.

Populaire-affiche-acteurs.jpg

L’histoire

« Printemps 1958. Rose Pamphyle, 21 ans, vit avec son père, veuf bourru qui tient le bazar d’un petit village normand. Elle doit épouser le fils du garagiste et est promise au destin d’une femme au foyer docile et appliquée. Mais Rose ne veut pas de cette vie. Elle part pour Lisieux où Louis Echard, 36 ans, patron charismatique d’un cabinet d’assurance, cherche une secrétaire. L’entretien d’embauche est un fiasco. Mais Rose a un don : elle tape à la machine à écrire à une vitesse vertigineuse. La jeune femme réveille malgré elle le sportif ambitieux qui sommeille en Louis… Si elle veut le poste, elle devra participer à des concours de vitesse dactylographique. Qu’importent les sacrifices qu’elle devra faire pour arriver au sommet, il s’improvise entraîneur et décrète qu’il fera d’elle la fille la plus rapide du pays, voire du monde ! Et l’amour du sport ne fait pas forcément bon ménage avec l’amour tout court… »

Source : « Populaire » sur Allociné

 

Alors, alors ?

« Populaire » avait une affiche teaser prometteuse, qui m’a tout de suite plu ! Elle reflète bien l’idée que le film se passe à la fin des années 1950. C’est un peu comme un « Mad men » à la française, de ce point de vue là !

affiche-populaire.jpg
L’univers visuel du film est vraiment plaisant et soigné : les machines, la maison de Louis, les salles de compétition, la boutique du père de Rose, les tenues, etc.

Je me suis posée quelques questions à la fin du film : comment se fait-il qu’une excellente dactylo arrive comme par enchantement au service d’un homme qui en rêve ? Louis est-il vraiment un Pygmalion ?

Romain Duris ressemble décidément beaucoup à mon cousin (ou l’inverse) fait une très bonne tête d’affiche. Son personnage semble coincé dans sa vie, il court après des rêves et est un être déjà déçu à 36 ans.

Déborah François, que j’avais découverte dans « Les Tribulations d’une caissière« , incarne très bien la fraîche Rose. L’actrice réussit la performance d’avoir appris à taper plus vite que son ombre à la machine !

Les filles dans les compétitions sont de vrais requins ! Pour tenir 1h51 sur le sujet, il fallait vraiment y croire ! « Populaire » n’est pas un chef d’œuvre absolu mais déjà un bon film original.

Je conseille !

Avez-vous prévu d’aller le voir ?

Retrouvez tous mes billets cinéma

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.