Aujourd’hui, je vous emmène faire un tour au musée des arts décos, où je me suis rendue récemment pour découvrir une expo consacrée à la mode. Cruelle déception !

Les années 1990-2000. Histoire idéale de la mode contemporaine vol. II

Jusqu’au 8 mai 2011

histoire-mode.jpg

robe-mode.jpgLa présentation de l’expo

« L’exposition « Histoire idéale de la mode contemporaine » se poursuit avec le second volet consacré aux années 1990-2000.

Cent cinquante modèles sélectionnés parmi les collections les plus emblématiques retranscrivent l’univers des créateurs qui ont contribué à ces mouvements de mode par leur démarche, leur recherche stylistique et par leur relation avec la profession ; mélange subtil et parfois violent d’artisanat et d’industrie.

Répartis en plusieurs « écoles », belge, anglaise, urbaine et minimaliste, de la haute couture ou indépendante, chaque créateur dévoile sa passion et son savoir-faire. Qu’il ait cherché à rendre hommage à son prédécesseur ou qu’il ait intégré la position de chef de file d’un courant en devenir, le créateur s’affirme au travers de défilés à chaque saison plus travaillés. »

Alors, alors ?

Je crois avoir fait une erreur en allant voir la suite d’une expo qui ne m’avait carrément pas plu : « Histoire idéale de la mode contemporaine vol. I : 70-80 ». Je n’avais pas aimé les vêtements et avais juste trouvé que  Karl Lagerfeld sauvait l’honneur.

Cette fois, mon impression a été la même. Les salles sont sombres. La scénographie ne me plaît pas du tout : des morceaux de craft au sol, un côté délabré… ça fait carrément « cheap » !

Heureusement, quelques pièces de Galliano & Cie valaient quand même le coup d’oeil, comme vous pouvez le voir sur certaines photos.

arts-decos-1-90-2000.JPG
arts-decos-2-90-2000.JPG
arts-decos-3-90-2000.JPG
J’adore cette robe !
arts-decos-4-90-2000.JPG
En tout cas, il faudra vraiment que je fasse attention à l’avenir à ne pas me faire avoir encore par une expo de mode très moyenne… À 9 € la blague, on ne rit pas beaucoup ! Mon amie a été aussi déçue que moi et devait être ravie d’avoir pu entrer gratuitement avec sa carte de presse…

Nous en avons profité pour passer voir les autres expos :

Michal Batory, artisan de l’affiche

Jusqu’au 30 avril 2011

michal-batory-expo-pub.jpg

Présentation de l’expo

« Après le duo de graphistes Antoine et Manuel, c’est au tour de l’affichiste Michal Batory de répondre à l’invitation des Arts décoratifs. A travers une sélection d’une centaine d’affiches, c’est tout l’univers créatif de Batory qui est ainsi retracé. Illustrant principalement les domaines culturels de la danse, du théâtre, de la littérature ou de la musique, les affiches photographiques de Batory offrent une réponse visuelle originale où domine une poésie imprégnée de surréalisme. L’émotion qui en résulte a marqué les esprits, inscrivant ainsi ses images dans la mémoire collective. »

arts-decos-5-pub.JPG

Alors, alors ?

Le côté destroy de la mise en scène convenait mieux à cette expo d’affiches qu’à la haute couture. C’était assez sympa à regarder même si je ne me serais pas déplacée pour ça…
arts-decos-6-pub.JPG

Vilac, 100 ans de jouets en bois

Jusqu’au 8 mai 2011

jouets-en-bois.jpg

Présentation de l’expo

« Avec l’exposition Vilac, 100 ans de jouets en bois, la galerie des jouets du musée des Arts décoratifs invite le visiteur à découvrir l’univers coloré d’une marque née en 1911 dans les forêts jurassiennes, à travers environ cinq cents jouets emblématiques, du petit tacot stylisé aux teckels à traîner, en passant par la célèbre grenouille Yabon, mis en valeur dans une scénographie signée par l’artiste et designer Florence Doléac.

Tourné, lissé, poncé, laqué, décoré, stylisé et embelli par des artisans, designers ou artistes, le jouet de bois demeure, face à la diversité des matériaux modernes, un merveilleux support de rêve, un archétype du jeu qui mêle odeurs, formes et couleurs, et qui s’inscrit dans la mémoire collective. »

arts-decos-7-jouets-en-bois.JPG
arts-decos-8-jouets-en-bois.JPG

 

Alors, alors ?

Nous n’avons pas regardé attentivement l’expo mais j’aime globalement assez cette galerie des jouets et avais gardé un bon souvenir de l’expo Playmobil. C’est avec l’oeil distrait mais aussi avec plaisir que j’ai regardé ces quelques jolies vitrines colorées. Très mignon !

 

arts-decos-9-jouets-en-bois.JPG
Et vous, connaissez-vous ce musée ? Y avez-vous déjà vu de bonnes surprises ?

Musée des Arts décoratifs
107 rue de Rivoli
75001 Paris
Tél. : 01 44 55 57 50

Tarif : 9 € (accès à toutes les collections)
Tarif réduit : 7,50 €
Gratuit pour quelques chanceux

www.lesartsdecoratifs.fr

Mon autre billet sur le même musée :

6e nuit des musées (1) : « Il était une fois Playmobil » aux arts décoratifs

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.