« Au commencement Dieu était un tube, puissant de l’invincible force de l’inertie, se contentant d’absorber et d’excréter les aliments, sans aucune volonté. Il était né en 1967, au Japon, de parents belges. À deux ans, Dieu se réveilla, il hurla, et seul le plaisir sut apaiser sa colère. Il cessa alors d’être Dieu, pour devenir « Moi ». Vint le moment où il pouvait montrer à son entourage qu’il savait parler ; mais quels premiers mots choisir, pour faire plaisir à tous ?
Avec une profondeur délicatement ourlée d’humour, la narratrice raconte les trois premières années de sa vie. On y découvre sa première tentative de suicide, sa rencontre avec le chocolat blanc ou son premier deuil. Amélie Nothomb nous offre un roman surprenant, admirablement écrit, en équilibre entre métaphysique et légèreté. »

Metaphysique-des-tubes-Nothomb

Alors, alors ?

« Métaphysique des tubes » m’a beaucoup plu. J’avais entendu parler d’Amélie Nothomb mais ne savais pas plus que ça (pour ne pas dire « pas du tout ») ce que je pouvais m’attendre à trouver dans ses romans.

En passant récemment à la bibliothèque, j’ai donc emprunté l’un de ses livres.

Le début du roman est très surprenant. On se retrouve soudain dans la tête de Dieu. Dieu décrit ce qui l’entoure. Le monde prend peu à peu consistance dans notre tête.

J’ai vraiment accroché avec la façon de déterminer chaque chose du monde d’Amélie Nothomb. À mesure que Dieu grandit, on découvre son environnement avec lui. Et l’élément déclencheur, qui le fait sortir de son état premier, est pour le moins surprenant (je ne dis rien pour ménager le suspens) ! Le roman est drôle, donc. D’une façon assez subtile je trouve.

Finalement, ce livre est le récit d’une découverte progressive, de considérations quotidiennes ou saisonnières. On se laisse emporter très facilement. J’ai vraiment adhéré à l’histoire, aimé les anecdotes, presque aimé le Japon !

En bref, je conseille !!

J’ai envie de découvrir d’autres romans d’Amélie Nothomb mais ne vais pas les enchaîner. Comme pour tous les auteurs au style très identifiable (à l’image de Nicole de Buron dans un genre radicalement différent), mieux vaut alterner avec d’autres lectures pour conserver le côté piquant.

Et vous, avez-vous déjà lu ce roman ? En conseillez-vous d’autres ?

« Métaphysique des tubes » sur Amazon

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.