« Plus qu’une rétrospective monographique, Manet, inventeur du Moderne entend explorer et éclairer la situation historique d’Edouard Manet (1832-1883), entre l’héritage réaffirmé du romantisme, l’impact de ses contemporains et le flux médiatique de son époque.

Moderne, Manet l’est encore en défiant les maîtres anciens, de Fra Angelico à Vélasquez. Cette exposition repense de même les multiples liens que le peintre a résolument noués ou dénoués avec la sphère publique et politique. Car la modernité est aussi affaire d’inscription, voire d’opposition. Le parcours s’attarde donc sur l’enseignement de Thomas Couture, l’impulsion de Baudelaire, la réforme de l’art religieux, l’imaginaire érotique, l’art du fragment(é), le rapport à la peinture féminine (Berthe Morisot, Eva Gonzalès), la tentation mondaine, son impressionnisme décalé comme sa complicité avec le Mallarmé le plus noir. »

Source : le site du musée d’Orsay

Alors, alors ?

L’expo « Manet, inventeur du Moderne » m’a bien plu, même si elle ne fait pas partie de celles que j’ai préférées cette année. J’ai surtout été étonnée par la diversité des sujets représentés.

Paris-Au-fil-des-rues-Expo-Manet-Amazone-l-ete-1882-Blog-de-lili

On y trouve des tableaux célèbres, comme « Le déjeuner sur l’herbe », des portraits, des tableaux portant sur la mer, sur la religion, des scènes historiques, des natures mortes – dont quelques très belles fleurs ! et un citron, etc.

Paris-Au-fil-des-rues-Expo-Manet-Dejeuner-sur-l-herbe-Blog-de-lili

Paris-Au-fil-des-rues-Expo-Manet-Citron-Blog-de-lili

J’ai été séduite par des œuvres comme « Clair de lune sur le port de Boulogne ». En revanche, je suis totalement insensible au traitement qui peut être fait du Christ sur la croix par exemple. J’ai donc fait de jolies découvertes, sans pour autant être incroyablement emballée par la promenade.

Paris-Au-fil-des-rues-Expo-Manet-Clair-de-lune-sur-le-port-de-Boulogne-Blog-de-lili

Toujours est-il que l’expo est intéressante et qu’un énième tour dans la collection permanente juste après est un vrai bonheur !

Et vous, allez-vous régulièrement au musée d’Orsay ?

du 5 avril au 17 juillet 2011

Musée d’Orsay
62, rue de Lille
75007 Paris

Métro 12 Solférino
RER C Musée d’Orsay
Bus 24, 63, 68, 69, 73, 83, 84, 94

Lundi : fermeture
Mardi, mercredi, vendredi : 9h30 – 18h
Jeudi : 9h30 – 21h45
Samedi : 9h30 – 20h
Dimanche : 9h30 – 18h
Du mardi 12 au dimanche 17 juillet, ouverture de l’exposition jusqu’à 21h45

Plein tarif : 10 €
Il existe différents autres tarifs.
J’ai acheté la carte MuséO, une carte annuelle pour les moins de 30 ans, à 11 € grâce à ma carte Fnac : 1 € seulement de plus qu’une simple visite et pas de queue !

Retrouvez tous mes billets « Promenades et visites à Paris »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.