Une fois de plus, j’ai puisé dans la collection Piment de France Loisirs pour choisir l’achat familial du trimestre. Mon choix s’est porté sur une nouveauté : « Lexi Smart a la mémoire qui flanche ». Je connais assez bien son auteur, Sophie Kinsella, célèbre pour son accro du shopping.

couverture-lexi-smart.jpg

L’histoire (4e de couverture)

Lexi Smart est une fille plutôt normale : vingt-cinq ans, un boulot assez assommant, les dents pas très alignées, le cheveu désespérément terne, quelques kilos en trop, un appart minuscule, un fiancé un peu nul et très fauché et trois super copines avec qui elle fait la fête le vendredi soir.

Un beau matin, Lexi se réveille dans une chambre d’hôpital avec un sourire parfait, une cascade de boucles blondes, une silhouette de sirène, un beau gosse de mari richissime… et une amnésie partielle due à un accident de voiture : trois ans de sa vie viennent de s’effacer, Lexi ne se souvient de rien.

 

Qui est cette snobinarde qui prétend être sa meilleure amie ? Depuis quand Lexi vit-elle dans un loft luxueux ? Pourquoi ses trois copines ne répondent-elles pas à ses appels ? Qu’a-t-elle pu faire à ses collègues pour qu’ils la surnomment le Cobra ? Et qui est ce mystérieux architecte qui la harcèle de messages ?

Pour comprendre comment elle est passée de fille toute simple à garce carriériste, Lexi va devoir fouiller cette parenthèse de trois ans. Et ce qu’elle va découvrir pourrait bien lui donner quelques leçons pour l’avenir…

Alors, alors ?

J’ai vraiment bien aimé ce livre, dévoré presque en une seule traite sur 24 heures. Les 448 pages filent à toute vitesse.

Quand j’ai commencé le roman, dans le train, j’ai cru les premières pages que ça allait me barber. Mais une fois entrée dans l’histoire, je me suis vraiment laissée prendre au jeu.

L’héroïne est plutôt sympa, partagée entre deux personnalités « Ratichiotte », celle qu’elle est toujours au fond d’elle, et « Le cobra », qu’elle a incarné sans comprendre pourquoi pendant trois ans. Elle est donc à la fois Bridget Jones (puisqu’on est en plein de le style de la chick lit) et Wonderwoman.

Même si le livre suit une trame assez prévisible, on se demande vraiment comment elle va « faire avec » son mari, à la fois froid, étrange et attachée à elle.

Il y a dans ce livre quelque chose de la fille qui, avant ses 30 ans, réussit à convertir une existence ordinaire en mini-conte de fées. En gros, ça fait du bien à lire !

Il y a de fortes chances pour que je me souvienne à peine du livre dans un an mais, pour les amatrices du genre, « Lexi Smart a la mémoire qui flanche » est un livre réussi.

Retrouvez le livre sur Amazon

Mes autres billets Sophie Kinsella :
Un drôle de mariage
Samantha, bonne à rien faire

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.