Lorsque l’on m’a invitée à déguster un repas au bar restaurant « Les tantes Jeanne », dans une petite rue près du Moulin rouge, dans le quartier des Abbesses, j’ai rapidement accepté ! Il faut dire que la carte est particulièrement alléchante.

Tantes-Jeanne-visuel-restau-viandes-Paris.JPG
Sur place, ladite carte précise que « tous les plats sont préparés minute et n’incorporent que des produits bien frais la faisant évoluer ». Et c’est peu dire que nous nous sommes régalés ! Le menu avait des airs de Noël avant l’heure…

Tantes-Jeanne-carte-entrees.JPG
En entrée, nous avons chacun choisi le foie gras mi-cuit maison et ses figues confites (16€).

Je crois pouvoir dire que je sais reconnaître un bon foie gras et me délecte de ceux faits maison en général. Celui des tantes Jeanne n’a pas failli à ses promesses. D’un commun accord, nous nous sommes dits que c’était la parfaite entrée de foie gras ! La tomate séchée était très bonne et le pain de campagne était en bonne quantité… que nous avons honorée. Mon amoureux a aussi trouvé son entrée très bonne, généreuse, le foie gras de bonne consistance, très parfumé et l’a principalement dégusté avec le gros sel.

Un premier succès !

Tantes-Jeanne-foie-gras--2.JPGTantes-Jeanne-foie-gras-1.JPG
Monsieur a dégusté un Monbazillac servi frais, qu’il a trouvé parfumé et liqueureux sans être trop sucré. Il se mariait visiblement très bien avec le foie gras.

Tantes-Jeanne-Montbazillac.JPG
Par manque d’appétit, je n’ai même pas goûté à la baguette, apportée avec un peu de beurre…

Tantes-Jeanne-Montmartre-pain-beurre.JPG
Passons aux plats !

Tantes-Jeanne-carte-entrees-viandes.JPG
Pour ma part, j’ai choisi le risotto de Saint-Jacques & ses asperges (26€). Les noix de Saint-Jacques étaient excellentes, douces, fondantes, très bien cuisinées. Les asperges étaient croquantes, le risotto ferme… Je ne suis pas parvenue à deviner toutes les saveurs mais le plat était un enchantement ! J’ai adoré et serais bien incapable de me préparer un tel risotto.

Tantes-Jeanne-risotto-St-Jacques-1.JPGTantes-Jeanne-risotto-St-Jacques-2.JPG
Mon amoureux a, quant à lui, choisi le « faux filet ‘Wagyu’ façon Kobé 200 grammes » (39€) accompagné de trois sauces, qu’il a identifiées comme étant au roquefort, au confit d’oignon et au poivre. Il les a beaucoup aimées mais n’en a pas abusé car la fleur de sel soulignait, à son goût, davantage le goût de la viande. Le boeuf était suffisamment bon pour être mangé nature. Les sauces ont plutôt été dégustées pour accompagner les frites ou avec du pain.

Quant à la viande, il l’a trouvée extrêmement moelleuse et savoureuse et a apprécié de manger de la roquette en accompagnement. Son plat était vraiment délicieux !

Il y a quelques mois encore, j’ignorais ce qu’était le boeuf Wagyu : il s’agit d’un bœuf japonais, dont fait partie le fameux bœuf de Kobé. Il est, dit-on, reconnu mondialement pour sa tendreté et sa saveur de beurre et est pauvre en cholestérol. Cela tient à l’alimentation surveillée des boeufs, qui sont massés au saké, boivent de la bière et écoutent de la musique classique pour ne pas être perturbés et stressés ! On en parle comme du « caviar de la viande ». Depuis Fukushima, le boeuf de Kobé ne vient plus de Kobé. Aux Tantes Jeanne, la viande venait donc d’Australie.

Tantes-Jeanne-faux-filet-boeuf--Wagyu-Kobe-2.JPGTantes-Jeanne-faux-filet-boeuf--Wagyu-Kobe-1.JPGTantes-Jeanne-carte-plats-desserts.JPG
Pour terminer mon repas, j’ai choisi le moelleux au chocolat & sa glace vanille (8€). Le moelleux était très coulant… ce que je considère comme une grande qualité ! Il n’y avait rien à en redire : il était comme il fallait !

Tantes-Jeanne-moelleux-chocolat.JPG
Mon amoureux a fait un choix moins classique et a dégusté un Millefeuille de pommes caramélisées & son parfait (9€). Même s’il n’aime pas les millefeuilles traditionnels, il l’a trouvé très beau et agréable à manger en fin de repas : le parfait était le bienvenue et son parfum était plus léger après les sauces parfumées, les frites, etc. Une bonne façon de terminer tranquillement son repas !

D’après lui, les pommes caramélisées étaient tièdes et contrastaient agréablement avec le parfait glacé, les couches intermédiaires du millefeuilles étaient fines, … et le tout très bon.

Tantes-Jeanne-mille-feuille-pommes-caramelisees-et-son-parf.JPG
Il a pris un bon café (2,10 €), l’expresso intense indispensable àla fin de ses repas.

Tantes-Jeanne-cafe.JPG
Les Tantes Jeanne proposent un large choix de cocktails, dont plusieurs sans alcools, très tentants mais que nous n’avons pas testés : ils sont plus destinés à une pause entre amis ou une soirée.

Pendant le repas, le fond musical était discret, agréable et varié.

Nous y sommes allés un samedi midi, peu avant Noël, d’où la photo d’une salle peu remplie.

Tantes-Jeanne-Paris-Abesses-1.JPGTantes-Jeanne-Paris-Abesses-2.JPGTantes-Jeanne-Paris-rue-Veron.JPG
En bref, les Tantes Jeanne est une très bonne adresse gastronomique, où l’on déguste de bons petits plats parfaitement préparés ! Foie gras, St Jacques, chocolat… j’ai été comblée !

Les Tantes Jeanne
42 rue Véron
75018 Paris
Tél. : 01 42 51 14 21

La page Facebook des Tantes Jeanne

Menu du midi en semaine : entrée + plat ou plat + dessert : 15,50 €
Verre de vin de 3,50 € à 7,50 €
Menus à 85 et 135 € pour le 31 décembre 2012

Retrouvez tous mes billets « Restaus à Paris »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.