Voilà quelques années que je rêve d’aller voir les Stereophonics en concert. Force est de constater qu’ils se font rares en France. Ils sont passés par le Grand Rex il y a deux ans le lendemain de mes 25 ans mais je n’avais pas eu le temps de réagir avant l’épuisement des places. Cette fois, l’équipe de choc Lili & Lily n’a pas loupé le cap pour prendre trois places le matin de la mise en vente des places pour l’Olympia le 4 février. J’allais enfin pouvoir être baignée de la voix de Kelly Jones !
Stereophonics affiche Olympia 2010
Le concert fait suite à la sortie de l’album « Keep calm and carry on« .

Je ne me lancerais pas dans une grande analyse musicale car je n’en ai pas les compétences. Je n’ai que mes oreilles et ressentis pour comprendre un concert.

Au final, même si je me sentais loin (l’éternel dilemne entre la fosse et les sièges), j’ai aimé le concert autant qu’il m’était possible de l’aimer. Des titres les plus anciens aux meilleurs des plus récents, tout y est passé, pendant presque deux heures il me semble. De mes chansons préférées, il n’a manqué que « Lying in the sun ». Mais de « Local boy » à « Innocent » en passant par « Have a nice day » etc., j’ai l’impression d’avoir chaviré mille fois.

En revanche, je m’attendais vraiment à ce que l’Olympia, que je découvrais, soit une salle bien mieux que ce que j’ai constaté. J’ai trouvé qu’elle était vraiment mal foutue avec beaucoup de mauvaises places. Ca n’est que mon avis.

Nos oreilles se sont ravies des titres suivants :

Live n’ Love
Madame Helga
I Got Your Number
A Thousand Trees
Uppercut
Superman
Brother
Innocent
Maybe Tomorrow
You Stole My Money Honey
Help Me (She’s Out Of Her Mind)
Just Looking
Trouble
Traffic
Same Size Feet
Could You Be the One?
More Life In A Tramps Vest
Local Boy In The Photograph

She’s Alright
The Bartender And The Thief
Have a Nice Day
Dakota

En bref, le concert a tenu mille fois ses promesses. Je sens l’intoxication redoubler. Les concerts réussis font toujours un peu cet effet là (comment ça, j’écoute Coldplay en boucle depuis septembre et le parc des Princes ?). Je ne peux pas dire mieux que « vivement la prochaine fois ! ».

Stereophonics Olympia 4 fevrier 2010

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.