Comme moi, vous avez peut-être entendu parler de la pièce « Le vieux juif blonde » lorsqu’elle a été jouée pour la première fois par Mélanie Thierry, en 2006. Aussi, quand on m’a proposé d’y assister cet automne, j’étais très curieuse de découvrir le texte d’Amanda Sthers et l’interprétation qu’en fait Aurore Auteuil.

vieux-juif-blonde.gif

L’histoire

Une jeune femme de 20 ans affirme qu’elle est en réalité Joseph Rosenblath, rescapé des camps de concentration… Folie ? Complot ? Entre rires et larmes, c’est ce que nous allons explorer pendant une heure et quart.

La pièce d’Amanda Sthers est déjà un « classique » joué dans le monde entier et étudié à l’université d’ Harvard. La pièce a déjà révélée Mélanie Thierry…
Gageons qu’il en sera de même pour Aurore Auteuil.

(source : le site du théâtre des Mathurins)

Alors, alors ?

« Le vieux juif blonde » est une réussite. La pièce est avant tout une rencontre entre un texte intelligent et une excellente comédienne. Et je suis ravie d’avoir pu la découvrir !
Sur le papier, le pari n’était pourtant pas forcément gagné d’avance. Il s’agit tout de même d’un monologue de près d’une heure, interprété dans un décor très dépouillé et une ambiance assez sombre.

Mais dans une petite salle comble, en sous-sol, nous étions peut-être près de soixante à avoir découvert le même spectacle. Celui offert par Aurore Auteuil, habitant avec aisance le personnage de Sophie-Joseph, avec une gestuelle soignée.

Le public était incroyablement silencieux. Il ne serait pas venu à l’esprit de commenter quoi que ce soit pendant la pièce. Tout le monde était suspendu aux mots et gestes de la comédienne, esquissant des sourires à certains de ses mots, se renfrognant à d’autres moments. Et, quand est venue la fin de la pièce, c’était presque à elle, par un geste, de nous ramener les pieds sur terre. Et les applaudissements ne se sont alors pas faits attendre.

 

Il faut dire aussi que le texte est vraiment inspiré. Amanda Sthers a réussi à parler de choses graves et sérieuses en y amenant de la fraîcheur et une bonne dose de décalage. C’est ce dernier qui amuse. C’est grinçant, amusant, plaisant !

On pourrait avoir peur, étant donné le thème du « vieux juif blonde », d’en sortir un peu déprimé. Et en réalité, c’est plutôt une pièce qui fait du bien ! J’en suis sortie sereine et heureuse, avec une certaine envie de lire le livre dont est tirée la pièce car je suis sans doute passée à côté de certaines subtilités.

« Le vieux juif blonde » devrait plaire en tout cas à tous les amateurs de théâtre qui aiment regarder de bons interprètes et n’ont pas peur des textes denses. C’est une très jolie découverte, pourtant très en noir et blanc !

Un grand merci au producteur qui m’a permis de la faire 🙂
Théâtre des Mathurins
36 rue des Mathurins
75008 Paris
métro : Madeleine, Havre-Caumartin, Saint-Lazare
tél. : 01 42 65 90 00
www.theatremm.com

Le vieux juif blonde
du 17 Septembre 2010 au 2 Janvier 2011

du mardi au samedi à 21h
en matinée le samedi à 16h30 et le dimanche à 15h

Plein tarif : 32 euros
Moins de 26 ans : 10 euros du mardi au jeudi dans la limite des places disponibles

Retrouvez mes autres billets « théâtre »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.