Rose du jardin des parents de Lili

Toute la journée, la lumière a joué avec ce que les plaines lui offraient de couleurs. Le ciel a eu toutes les teintes, a déteint tant qu’il le pouvait sur l’humeur des promeneurs. A n’en pas douter, au moins mille larmes ont coulé à une fenêtre. Des coeurs lourds se sont noyés dans la musique. Des sabliers se sont écoulés tristement, ont été retournés. Le temps a passé. Des appels se sont perdus, n’ont pas été entendus. Des lèvres ont été mordues, des gorges se sont nouées. La petite danseuse d’une boîte à musique a tourné indéfiniment sous des yeux absents. Des comptines fredonnées se sont élevées doucement dans des foyers qui peinaient à se réchauffer. On ne saura jamais si les larmes ont vraiment chassé les peines de ceux qui les ont versées ni vers quel univers elles les ont emmenés.

Toute la journée, les feuilles jaunes ont recouvert les feuilles oranges. Gorgée de lumière, la nature a illuminé un ciel d’un gris trop sombre. Sa beauté a tourmenté les âmes perdues. D’un pas hâtif, la douleur a tourné en rond autour de quelques maisons, guettant le moment où une bougie s’éteindrait.
Ce soir, combien se demanderont, l’oreiller un peu mouillé, sur quel ciel se lèvera le jour demain ?

Découvrez la playlist Tristesse avec Lady & Bird

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.