J’ai enfin lu « L’étrange voyage de monsieur Daldry », dont la couverture me faisait envie depuis un moment. J’ai parfois trouvé que le livre traînait en longueur mais ai dû aller chercher un mouchoir, conservé près de moi pendant quelques pages… J’ai donc aimé une fois de plus un livre de Marc Levy.

levy_daldry.jpg

L’histoire

«  »L’homme qui va le plus compter dans ta vie vient de passer dans ton dos. Pour le retrouver, tu devras entreprendre un long voyage et rencontrer six personnes qui te mèneront jusqu’à lui… Il y a deux vies en toi, Alice. Celle que tu connais et une autre, qui t’attend depuis toujours. »

Londres, 1950. Alice mène une existence tranquille entre son travail, qui la passionne, et sa bande d’amis, tous artistes à leurs heures. Pourtant, la veille de Noël, sa vie va être bouleversée. Au cours d’une virée à la fête foraine de Brighton, une voyante lui prédit un mystérieux avenir. Alice n’a jamais cru à la voyance, mais elle n’arrive pas à chasser ces paroles de son esprit, et ses nuits se peuplent de cauchemars qui semblent aussi réels qu’incompréhensibles. Son voisin de palier, Monsieur Daldry, célibataire endurci, gentleman excentrique et drôle, aux motivations ambiguës, la persuade de prendre au sérieux la prédiction de la voyante et de retrouver les six personnes qui la mèneront vers son destin. De Londres à Istanbul, il décide de l’accompagner dans un étrange voyage… »

Alors, alors ?

J’aime ces livres qui décrivent Londres. Ici, j’ai senti la pluie, la lumière filtrée à travers une verrière… La Turquie me parle moins puisque je ne la connais pas mais j’ai nourri ma lecture de quelques images orientales venues des tableaux ou photos que j’ai pu voir.

Je suis toujours amusée par l’apparente liberté des personnages de fiction : ils ont souvent des rentes, ou des métiers qui leur laissent de grandes souplesses. Ils peuvent ainsi entreprendre des voyages fous qui ne ressemblent pas à l’ordinaire. On peut au moins dire que l’on accomplit un peu nos rêves de grandeur à la lecture de certains romans.
Ce livre aborde le thème du passé : nos origines, les souvenirs d’enfance dont on ne garde rien, la mémoire olfactive. Le reconstituer semble garantir un avenir à l’héroïne : le message est plutôt beau !

J’ai aimé le fil conducteur de l’histoire : une prédiction et des rencontres jusqu’à la rencontre ultime. En revanche, j’avais parfois l’impression que les personnages naviguaient à vue et que le récit n’avançait pas assez vite. J’ai un peu piétiné d’impatience. C’est peut-être volontaire de la part de l’auteur, qui a sans doute aussi voulu comme le temps passait, et comment les liens entre les personnages se tissaient, à quel point la découverte d’une ville et de soi nécessitait du temps.

Si je n’ai pas absolument dévoré « L’étrange voyage de Monsieur Daldry » (j’adore ce titre), il m’a tout de même beaucoup émue et j’ai versé quelques larmes. La quête d’Alice a de quoi retourner !

Je ne m’attendais pas vraiment à la fin mais elle m’a plu.

En bref, encore un livre à parcourir avec plaisir si vous aimez les ouvrages de Marc Levy !

L’avez-vous lu ?

Mon baromètre Marc Levy

J’avais adoré : « Et si c’était vrai ? »
J’avais aimé : « 7 jours pour une éternité », « La prochaine fois », « Toutes ces choses qu’on ne s’est pas dites », « Le premier jour », « La première nuit », « Le voleur d’ombres »
Je n’en ai gardé aucun souvenir : « Vous revoir »
Je n’avais pas aimé : « Où es-tu ? »
Je n’avais pas fini : « Mes amis, mes amours »
Je n’ai pas lu : « Les enfants de la liberté », « Si c’était à refaire »

Découvrez « L’Etrange Voyage de Monsieur Daldry » sur Amazon

Retrouvez tous mes billets lecture

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.