Lorsqu’on m’a proposé de découvrir le livre « L’agenda », premier roman de Caroline Duffaud, le résumé et la couverture du livre m’ont fait envie. J’ai lu assez rapidement ses 128 pages mais n’ai pas eu de coup de cœuragenda-caroline-duffaud.jpg

L’histoire

« Et si vous décidiez, un jour, de tout envoyer balader ? Promise à une belle carrière dans la communication, elle décide soudainement de changer de route, de prendre enfin du temps au temps avec, pour seul repère, un simple agenda. Un peu décalées, un peu déjantées, ses aventures urbaines nous surprennent autant qu’elles nous amusent. »

Source : lulu.com

 

Alors, alors ?

« L’agenda » est un bel objet et a le format de ce qu’il désigne. J’ai bien aimé l’illustration de la couverture, très parisienne et colorée.

Entrer dans le livre a été simple, notamment grâce au style d’écriture fluide et accessible. J’ai en revanche été assez étonnée par l’histoire, que j’imaginais plus joyeuse et portée par une énergie plus positive à la lecture du résumé. « L’agenda » est assez sombre, avec une héroïne adepte des grasses mat’, pour qui la coke a existé et qui, en plus de souffrir, se replie souvent sur elle-même. J’ai du coup eu l’impression de lire le récit des émotions les plus noires que l’on puisse ressentir mais dans des conditions pires que celle que la personne angoissée moyenne peut connaître.

Le récit est si personnel que l’on se demande quelle peut être la part d’autobiographie. Le contraste entre le cheminement du livre et la fin du roman m’a un peu déstabilisée aussi. Sans rien dévoiler, des éléments de la fin du roman me rappellent ma vie mais je ne les vis pas de la même façon. Finalement, en lisant « L’agenda », je me suis identifiée beaucoup à des moments et pas du tout à d’autres et le roman m’a du coup semblé parfois trop fataliste et parfois trop optimiste. Comme si le style proche du journal intime m’avait dérangée puisque je ne fonctionne pas comme l’héroïne…

Toujours est-il qu’en 48 heures et deux ou trois trajets de métro, j’ai terminé la lecture du roman ! Et je suis vraiment curieuse de lire d’autres avis, de voir si mes impressions me sont vraiment totalement propres.

Et vous, aviez-vous entendu parler de sa sortie ?

L’agenda
Caroline Duffaud
7,90 €
Sortie officielle le 1er octobre 2012
À noter : signature à la Librairie de Paris (Place de Clichy, Paris 17e ) le jeudi 25 octobre 2012 à 18h

Retrouvez tous mes billets lecture

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.