Les vacances scolaires sont arrivées et la programmation jeunesse des cinémas en témoigne. « Hôtel Transylvanie », sorti le 13 février 2013, est l’un des films à l’affiche. Mon amoureux, son fils de six ans, sa mamie et moi sommes allés chausser des paires de lunettes 3D flambant neuves pour suivre les aventures de Dracula, sa fille chérie et tous les monstres qu’ils côtoient loin du regard des humains. Pas mal.

Hotel-Transylvanie.jpgL’histoire

« Bienvenue à l’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire « monstrueusement » la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains.
Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une famille de loups-garous, et bien d’autres encore…
Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis… »

Source : « Hôtel Transylvanie » sur Allociné

hotel-transylvanie-1.jpg

Alors, alors ?

« Hôtel Transylvanie » nous a tous plutôt plu, sans pour autant nous surprendre follement.

Ce film d’animation est destiné à un public à partir de six ans. Quelques scènes peuvent faire un peu peur – la première colère de Dracula a effrayé le plus jeune d’entre nous – et c’est notamment ce qui explique cette précision sur l’âge. Certaines références sont plutôt adressées aux adultes : les deux puces en lune de miel, etc. Mais, sans les comprendre toutes (je n’ai jamais vu Frankenstein & Cie), on s’en sort très bien.

Pour une jeune femme comme moi, le clin d’oeil à « Twilight », vers la fin du film, était en revanche assez clair ! Avec cette « comédie-action » américaine, la folie des vampires ne fait qu’être confirmée ! Ail, crainte de la lumière et dents pointues sont au programme. Et, encore une fois, les vampires sont riches : Dracula possède un sacré hôtel !

La première partie du film, d’une durée totale de 1h31, m’a semblé un peu longuette. Ou plutôt pas très palpitante. C’est peut-être parce que je ne suis pas la cible principale et qu’il faut un peu de piment et d’intrigue pour que je m’intéresse aux monstres.

Dracula, sa fille (très jolie !) et le jeune humain sont tous attachants. Les personnages sont tendres et assez rêveurs. Le père, pourtant vampire, est très possessif. Une petite leçon de morale pour les parents ?

Les personnages sont âgés mais l’humain apporte de la modernité et de la « musique de jeunes ».

hotel-transylvanie-2.jpg
Bref, si je devais résumer mes impressions, je dirais « ça se regarde ».

Et vous, avez-vous vu ou comptez-vous voir « Hôtel Transylvanie » ?

Retrouvez tous mes billets cinéma

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.