Le 2 février, je me suis rendue à la première représentation de « Harold et Maude » au théâtre Antoine. Pour l’occasion, nous avions eu un tarif à 50 % dont vous pouvez également bénéficier jusqu’à samedi prochain. La pièce nous a bien plus plu que « Panik » – The déception théâtrale de ce début 2012 – mais n’est pas parvenue à me convaincre totalement.

affiche-harold-et-maude.jpg

L’histoire

« Une comédie amoureusement drôle !
Harold et Maude, c’est la rencontre merveilleuse entre deux personnages que tout oppose.
Lorsque Harold, jeune homme de dix-huit ans qui aime se pendre aux lustres croise Maude, jeune idéaliste de quatre-vingts ans qui aime grimper aux arbres, tout change, la vie s’emballe et le quotidien devient extraordinaire.
Line Renaud et Thomas Solivéres (Bastien dit Le Plumeau du film Intouchables) vont vous enchanter dans une comédie tendre et pleine de folie.
Harold et Maude nous prouvent que rien n’est impossible. Un fabuleux hymne à la vie. »

Harold-et-Maud-thetare-Antoine.JPG

Alors, alors ?

Je n’ai pas été transportée par « Harold et Maude » même si la pièce a des qualités.

L’idée de départ est vraiment bonne et drôle : c’est la partie « Harold aime se pendre aux lustres » du résumé. L’univers du jeune homme, interprété par Thomas Solivéres, la mise en scène de la maison familiale, la mère envahissante, jouée par Claire Nadeau (super drôle !), etc. : tout est très réussi. Les décors qui vont avec sont également très bien trouvés. Il y a vraiment de quoi s’amuser de ce côté.

En revanche, ce qui est lié au personnage de Maude, jouée par Line Renaud, était vraiment trop bien pensant et le texte semblait parfois tout à coup un peu niais. Au deuxième du deuxième acte, un passage était si long que je me suis endormie quelques instants et ai pas mal lutté avant de me réveiller.

La pièce a donc des ambiances différentes selon les moments : certains super, d’autres pénibles. Je pense quand même ne pas en garder souvenir durant des mois ! Le spectacle dure 2h45, entracte compris, et il est dur de faire adhérer une salle sur la longueur.

Bref, j’ai l’impression d’aller de grandes en petites déceptions au théâtre ces derniers temps ! Peut-être faudrait-il que je me décide à aller voir plutôt « Les liaisons dangereuses » qui ont très bonne presse !

rideau-theatre-Antoine.JPG
de 20 € à 66 €  + frais de réservation : 2 € par téléphone, 3 € par Internet
50 % du 2 au 11 février

Depuis le 2 février 2012
du mardi au vendredi à 21h
le samedi à 21h
le dimanche à 16h

Théâtre Antoine
14, bd de Strasbourg
75010 Paris

www.theatre-antoine.com

Retrouvez tous mes billets « Théâtre »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.