La pointe des châteaux, un peu de Bretagne à Grande-Terre, en Guadeloupe

Je suis restée en Grande-Terre, l’aile droite du papillon formé par la Guadeloupe, du vendredi 5 février au soir au jeudi 11 au matin. On m’avait dit qu’il y avait moins de visites à y faire qu’en Basse-Terre et ça n’a pas forcément été mon avis. Notons quand même que nous avons consacré deux jours à des excursions dont je vous parlerai une prochaine fois.

 Grande Terre Guadeloupe pla

Le temps a manqué pour faire le Nord de Grande-Terre mais nous avons découvert quelques uns des principaux lieux situés dans la partie Sud : Sainte-Anne, Saint-François, le Moule et Pointe-à-Pitre.

Logeant au Helleux, un genre de lieu-dit appartenant à Sainte-Anne, c’est Sainte-Anne que nous avons visité en premier lieu, le premier samedi. Nous avons été étonnés de découvrir un tout petit centre ville et avons finalement surtout pas mal marché, parcouru le marché et organisé les journées suivantes sur un stand. C’est aussi là que j’ai bu le seul jus de banane trouvé en Guadeloupe. La goyave y est bien plus répandue.

Sur le marché, j’ai été surprise d’entendre sans cesse « venez les doudous », « allez les doudous ». Nous avons eu des épices dans la bouche sans avoir eu le temps de comprendre comment !

En fin d’après-midi, nous nous sommes baignés pour la première fois de notre séjour. C’était à la plage du Club Med / de la Caravelle. A la réflexion, nous n’avons pas dû aller très loin sur la plage car elle nous a semblé bien étroite…
J’ai été surprise de constater que presque personne n’était sur la plage ou ne se baignait. Le désert, ou presque !
L’eau y était incroyablement claire, calme, la mer peu profonde.

Deux jours plus tard, nous avons découvert la Pointe des Châteaux, une presqu’île dans l’Atlantique. La mer y est déchaînée ! Les vagues sont très impressionnantes. Cela se voir un peu sur les photos. Le paysage est tellement beau qu’on ne se lasse pas de le contempler et d’essayer d’en garder des souvenirs ! J’ai même aperçu un petit arc-en-ciel à la naissance d’une vague.

Guadeloupe Pointe des Chateaux vagues
Guadeloupe Pointe des Chateaux
La plage de l’Anse des Châteaux

Guadeloupe plage Pointe des chateaux
Nous nous sommes aussi promenés dans Saint-François mais tout y était fermé le lundi. De façon générale, il faisait de toute façon une chaleur bien moins supportable dans les villes que dans la brise des plages !

Nous sommes aussi allés faire un tour du côté du Moule, quatrième ville de la Guadeloupe. On y voit quelques exemples de maisons créoles et de tags aux murs. J’ai été étonnée de voir tant de graffitis là-bas !

Guadeloupe tag le Moule
Même si la visite n’est pas valorisée dans les guides, nous nous sommes rendus à Pointe-à-Pitre, capitale économique qui regorge de très jolies maisons créoles. Même les vieilles et délabrées ont beaucoup de charme !

Pour y parvenir, il faut passer par pas mal de bouchons sur la route…

La place de la Victoire est assez décevante, grande, sans trop de charme. Nous y avons été accostés par un type avec une lame de rasoir. Sympa ! Globalement, j’ai été étonnée par le grand nombre de personnes qui sont venues nous demander de l’argent. Personne n’attend l’euro par terre mais les nécessiteux viennent quémander avec insistance. Cela contraste avec la sympathie des gens, toujours prêts à aider et conseiller.

Il y a plusieurs marchés. Nous avons compris que les photos y étaient assez mal vues, même si l’on achète. Celui que j’ai pris en photo se situe près de la place de la Victoire. Le plus connu semble être le marché Saint-Antoine, où j’ai acheté le peu de souvenirs que j’ai ramené. Un vendeur ayant repéré l’homme du groupe lui a demandé s’il voulait un aphrodisiaque pour ses deux accompagnatrices… Amusant.

Guadeloupe marché pointe à pitreGuadeloupe madras

Quelques exemples de l’architecture créole urbaine

Guadeloupe architecture Pointe a PitreGuadeloupe maisons pointe a pitre

Des tags : encore et toujours !

Guadeloupe tag pointe a pitre
Le soir de notre dernier jour en Grande-Terre, nous sommes descendus voir la plage de Pierre & vacances car nous logions tout près. Il y avait bien plus de monde qu’ailleurs. Elle n’a donc pas un intérêt particulier comparativement aux autres !

Après avoir fait le plein de plages paradisiaques, nous avons pris le chemin de Basse-Terre pour nos derniers jours.

Tous mes billets « Guadeloupe »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.