Profitant de mes vacances, nous sommes allés en famille dans un restau au sud du département d’où je suis originaire, à une cinquantaine de minutes de Troyes et aux portes de la Bourgogne. Le Magny se trouve aux Riceys, commune possédant la plus importante superficie viticole de toute la Champagne (866 hectares) et étant la seule à posséder les trois appellations AOC contrôlées champenoise : Champagne, Coteaux Champenois et Rosé des Riceys. Avec tout ça, il est bien dommage que je ne boive pas une goutte d’alcool, et donc, de champagne…

Le choix du restau n’a pas été très compliqué : ma soeur et mes parents y sont déjà allés régulièrement. S’ils font les 50 minutes de trajet aller en voiture, c’est que l’adresse leur plaît !

La première chose qu’il faut avoir en tête quand on habite à Paris, c’est qu’ailleurs, les restaus ont davantage d’horaires ! Au Magny, il faut arriver avant 13h30 pour pouvoir déjeuner. Et on ne va pas par hasard en rase campagne. Sur place, en semaine, il y a beaucoup plus de tables que de groupes de convives. L’ambiance est assez calme.

restau-le-magny-les-riceys-aube.JPG
Le service est donc assez logiquement rapide. En revanche, la serveuse sur laquelle nous sommes tombés a eu du mal à se dérider. Nous avons fait allusion à la possibilité de prendre un dessert en plus de notre formule entrée + plat (16,50 €) si nous avions encore faim et, de façon assez cassante, elle nous a répondu que ce n’était pas possible. Le seul moyen selon elle était de choisir la formule entrée + plat + fromage + dessert (26,50 €) et de ne pas prendre le fromage. Étrange.

Les formules proposées sont assez nombreuses : entrée + plat, plat + dessert, formule aux choix restreints entrée + plat + dessert à 14 € (défiant toute concurrence mais il faut aimer les andouillettes & Cie), etc. Il y a même une formule entrée + poisson + viande + fromage + dessert. J’ai halluciné ! À côté de tout ça, il y a aussi possibilité de choisir les plats à la carte.

Deux ou trois gougères par personne et une mini-assiette melon/jambon de parme sont offertes à tous.

le-magny-melon-jambon.JPG
En entrée, j’ai choisi une salade de foie gras (miam le foie gras ! je suis bien moins gésiers mais ça vient de mes goûts et non de leur qualité) et en plat un filet de Saint-Pierre. Le tout était vraiment bon avec pas mal de saveurs et de bons produits.

le-magny-assiette-foie-gras.JPG
filet-de-saint-pierre-le-magny.JPG
J’ai manqué de place pour continuer mais ma mère avait choisi un clafoutis aux cerises et mon père une crème brûlée. J’ai goûté une cuillère de crème et elle était bonne !

le-magny-clahoutis-aux-cerises.JPG
Je ne vous parle pas du champagne puisque j’étais la seule de la table à ne pas y toucher !

aube-ambassadeurs-du-champagne.JPG
champagne-clergeot.JPG


Au final, même si nous ne sommes pas tombés sur la bonne serveuse (ma cousine a même localisé une tâche sur sa chemise), l’adresse m’a bien plu. Le rapport qualité/prix est excellent. 16,50 €, c’est à peine plus cher que la crêpe chaource/champignons et les boules de glace crème brûlée/chocolat blanc mangées deux jours plus tôt chez Maxime à Troyes.

Alors, une petite envie d’aller se perdre dans le vignoble ?

Le Magny Hôtel Restaurant

Route de Tonnerre D452
10340 Les Riceys
Tél. : 03 25 29 38 39

www.hotel-lemagny.com

Dans le même coin :
La balade des cadoles
La route du champagne

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.