Vue sur Venise

Comme je le disais il y a peu, j’ai découvert Venise le temps d’un week-end. Le quartier de San Marco, les ruelles et leurs 1000 ponts, l’île très colorée de Burano nous ont beaucoup plu. Le dépaysement a fait son œuvre et nous a permis d’oublier un peu le temps et nous a éloignés des petits soucis du quotidien.

Venise-gondoles.JPG

 

Partir en janvier ?

Nous avions choisi la période en fonction de nos possibilités et contraintes. Nous en avons conclu que janvier était un bon mois pour éviter la foule mais qu’il fallait en revanche lutter contre le froid et l’eau. La météo étant aléatoire – je ne vous apprends rien – nous avons presque eu le meilleur et le pire : une belle matinée de soleil parfaite pour voir les gondoles et quais dans une ambiance pas loin d’être irréelle mais aussi une grosse journée de pluie pendant laquelle les rues étaient désertes, l’ambiance triste, les restaus fermés et l’intérieur des chaussures finalement détrempé ! Les pauses pour se sécher (merci le sèche-cheveux et le radiateur de l’hôtel pour décongeler les pieds) étaient utiles et nous n’avons vraiment passé que le premier soir dehors. Les deux soirées suivantes, la fatigue liée au froid de la journée était assez forte.

Burano-sous-la-pluie.JPG

 

Avant le carnaval…

Nous n’allions pas à Venise pour le carnaval mais nous nous sommes vite aperçus qu’il était bel et bien en préparation… Il allait commencer le week-end suivant ! Les vitrines de costumes et de masques étaient très nombreuses, des structures étaient installées ici et là… Le dernier jour, nous avons vu deux personnes en costumes (un peu cheap) commencer à se faire prendre en photo mais moyennant finances. Les affiches annonçant le carnaval étaient vraiment belles ! J’ai bien aimé les voir dans les rues…

affiche-carnaval-Venise-2013.JPG

Un hôtel près de la place Saint-Marc

Nous avions choisi notre hôtel, le Best western Montecarlo, sur internet. Il était bien situé, pour un prix honnête et en rapport avec la basse saison. Le fait qu’il soit près de la place Saint-Marc était vraiment pratique. Seul point noir : nous étions dérangés par les bruits du personnel qui allait et venait par l’escalier de service contre notre chambre : réveil aux aurores garanti !
Venise-Best-western-Montecarlo-1.JPG

De l’eau et des vaporettos

Si la ville n’est pas immense, il faut tout de même compter un minimum de temps pour se rendre d’un quartier à l’autre : de Castello à l’Est à Dorsoduro au Sud-Ouest par exemple. Nous n’avions pas pris d’abonnement vaporetto au départ et en ne prenant que trop tard la rolling card pour les moins de 30 ans, j’ai bien perdu 25€… En tout cas, même en logeant à Venise et non sur le continent, il faut se poser la question de l’abonnement, et à plus forte raison quand on a moins de 30 ans. Un trajet coûte 7€, ça va donc assez vite… 12h coûtent 18€ pour un 30 ans et plus. 72h coûtent 18€ (+4 avec la carte) pour un jeune.

plan-vaporettos-Venise.JPG

 

Des photos à vous montrer

J’ai dû prendre environ 650 photos pendant ce week-end. Ce sont essentiellement des photos de rues : j’ai donc plus de choses à montrer qu’à raconter ! J’essaie vraiment de le faire !

Venise-magasins-vetements-gondoliers.JPG
À bientôt dans les ruelles vénitiennes !

(Billet rédigé en grande partie depuis l’aéroport de Venise puisque le vol avait 1h20 de retard et que nous étions présents 3h avant le départ prévu… Les conditions climatiques et annulations de vols à Paris nous ont conduits à beaucoup de prudence !)

Retrouvez tous mes billets « Voyages en Europe et en Guadeloupe »


Afficher Les voyages du blog de Lili à travers le monde sur une carte plus grande

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.