Je ne fais pas concurrence aux plus grands fans de Tim Burton mais ai vu quelques-uns de ses films : « Beetlejuice », « Edward aux mains d’argent », « Big Fish » (que j’avais adoré à l’époque !), « Charlie et la Chocolaterie », « Les Noces funèbres » et « Alice au pays des merveilles« . Certains m’ont déçue mais ce n’est pas le cas de « Dark shadows », une réussite ! 

dark-shadows-affiche.jpg

L’histoire

« En 1752, Joshua et Naomi Collins quittent Liverpool, en Angleterre, pour prendre la mer avec leur jeune fils Barnabas, et commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas a le monde à ses pieds, ou du moins la ville de Collinsport, dans le Maine. Riche et puissant, c’est un séducteur invétéré… jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angelique Bouchard. C’est une sorcière, dans tous les sens du terme, qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant.
Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé… »

Source : la fiche de « Dark shadows » sur Allociné

Alors, alors ?

« Dark shadows » est vraiment un beau film !

Ce qui m’a le plus marquée est l’univers visuel : le magnifique château, les décors, la ville, les effets spéciaux… Rien que cette partie vaut le déplacement ! (Ca m’a fait penser au rêve que j’avais, plus jeune, d’avoir un manoir avec une âme). La magie des images est parfois accompagnée de la musique qui va bien : le générique de début m’a énormément plu !

Johnny Depp incarne très bien le vampire Barnabas, sous son épais maquillage blanc. Car oui, il est donc encore question de vampires et je sature pas mal de toutes ces créatures, après toute la folie Twilight et Vampire diaries (dont je n’ai pas regardé la saison 3 pour cause d’overdose de planteurs de crocs dans le cou), mais, avec un traitement bien différent, c’est bien passé ! Les différents clichés sont explorés : le cercueil, l’argent, l’intolérance à la lumière, etc. mais toujours sur le ton de l’humour.

Les descendants de Barnabas sont plutôt bien déjantés ou « à problèmes ». Michelle Pfeiffer, à la tête de la petite famille, est juste magnifique et incarne celle qui a le plus la tête sur les épaules (ou la moins « habitée » !). Helena Bonham Carter interprète une psy pas très nette, l’un des personnages qui m’ont le moins intéressée. Le petit garçon, en revanche, est très attachant. Et la sorcière, jouée par Eva Green, est magistrale !

dark-shadows-affiche2.jpg
dark-shadows-affiche3.jpg
Le seul bémol du film est le manque d’explications ou de logique dans les descendances ou l’histoire de certains personnages. Je ne sais pas si j’ai manqué quelque chose sur des enfants de Barnabas ? Et le lien entre Victoria, la nounou, et Josette est très complexe à saisir. Mon amoureux n’avait pas plus de réponses que moi, bien qu’il aie adoré le fim.

Ca sent la suite (Dark Shadows n°2 !) : c’est ce que je me suis dit à la fin et ce qui semble être confirmé, à lire quelques rumeurs sur le web.

Ce Tim Burton est noté 3,5 sur Allociné, une note que je trouve plutôt justifiée ! « Dark shadows » est donc une bonne comédie fantastique américaine, qui propose 1h 52 de divertissement pur et dur !

Et vous, l’avez vous vue ?

Retrouvez tous mes billets cinéma

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.