Je ne serais probablement pas allée voir l’expo « Cranach et son temps » si je n’avais pas eu deux places grâce à Dealissime. Un peu de culture ne faisant pas de mal, je me suis rendue au musée du Luxembourg avec Youggie ce dimanche, l’avant-dernier jour de l’expo.

Le musée fait la présentation suivante de « Cranach et son temps » :

« Pour marquer l’ouverture sur l’Europe de la partie de sa programmation dédiée à la Renaissance, le musée du Luxembourg rouvre ses portes avec une exposition consacrée à Lucas Cranach (vers 1472-1553), l’un des artistes majeurs de la Renaissance germanique. Ce peintre fécond et polyvalent, dont la carrière couvre toute la première moitié du XVIe siècle, est encore méconnu du public français qui n’a pas eu la chance de découvrir récemment dans une exposition l’étendue de son oeuvre.

Présentée au musée du Luxembourg, l’exposition Cranach et son temps contribue à faire comprendre la place de cet artiste dans l’histoire de l’art et son implication dans la société de son temps, touchée alors par de profonds bouleversements politiques et religieux. »

Cranach-1.jpgCranach-2.jpg
Je ne suis sans doute pas la meilleure juge car je n’aime pas la peinture de la Renaissance et les tableaux de vierges à l’enfant sont loin d’évoquer grand chose chez moi. J’ai quand même essayé de me sensibiliser davantage à ce type de peinture pendant une quarantaine de minutes. Nous n’étions pas seules et devions parfois lire de bien loin les commentaires affichés.

L’expo s’attache particulièrement à quatre thèmes :

– la dimension européenne de l’art de Lucas Cranach
– la Cour, les Pays-Bas et l’Italie
– la représentation du nu
– la Réforme protestante

On voit des portraits, de nombreux corps, plutôt réalistes (sauf parfois dans le rapport corps/tête !), une rimbanbelle d’angelots et d’enfants et des hommes qui n’ont pas toujours l’air très net (si ça, ce n’est pas de la critique d’art !). Une série de tableaux est consacrée à Adam et Eve et évoque directement dans nos esprits le générique de Desperate housewives (c’est beau la culture !).

Le lieu a été rénové et il me semble que l’ensemble est plus grand qu’avant, ou mieux aménagé… et la clim’ est un chouillas trop forte (s’ils pouvaient prêter un climatiseur ou deux pour renforcer la fraîcheur du côte du musée Jacquemart-André, ce serait pas mal…).

En bref, « Cranach et son temps » ne m’aura pas convertie à la peinture de la Renaissance mais c’est une expo bien présentée, pour les amateurs…

Et vous, l’avez-vous vue ? Est-ce que vous êtes sensible à ce type d’art ?

Voir des oeuvres de l’expo sur « Connaissance des arts »

Musée du Luxembourg
19 rue de Vaugirard
75006 Paris
Tél. : 01 40 13 62 00

Jusqu’au lundi 23 mai 2011

Tous les jours de 10h à 20h
Plein tarif : 11 €

www.museeduluxembourg.fr/fr/expositions/

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.