Diglee a 24 ans et alimente son blog, visité 350 000 fois par mois, depuis 5 ans. Je ne connais l’illustratrice que de nom et ai peu consulté son blog mais, lorsqu’on m’a proposé de lire son nouvel album, « Confessions d’une glitter addict », j’ai été très curieuse de le découvrir. Et j’ai eu raison car j’ai passé un bon moment.

glitter-addict-diglee.jpg

Présentation

« À travers ce journal de bord romancé et humoristique, Diglee nous livre sa vision précise et incisive des jeunes adultes. Ils veulent s’assumer mais éprouvent encore quelques difficultés à sortir entièrement de l’adolescence. Diglee a quitté le nid familial pour vivre en femme in-dé-pen-dan-te, mais est-ce si facile ? Chaque saynète drôlissime semble prouver le contraire… Le quotidien n’engendre jamais la mélancolie et frôle souvent le second degré.

En riant d’elle-même et en se mettant en scène, Diglee décrypte sa génération. Son coup de crayon et son humour se font encore plus percutants. Sont ainsi passés en revue : les films, chanteurs ou acteurs cultes, ce corps qui n’est jamais assez parfait, la féminité, le boulot, les virées shopping, les copains et les petits tracas.

Parce que sous les paillettes, il y a la « vraie » vie qui sommeille et quand on gratte un peu…on se trouve face à la « drôle » réalité de la vie !

Autour de Diglee, une belle galerie de personnages déjà rencontrés dans le premier album, Chaco (sa petite soeur), sa BBF (best friend forever), sa mère, ses chats…qui, en fonction des situations, sont complices, rassurants ou irritants. »

Alors, alors ?

L’album « Confessions d’une glitter addict » m’a bien plu. L’objet en lui même est beau et doré. Et le trait de crayon de Maureen Wingrove est plaisant.

Il semblerait que le livre soit une compilation de billets de blog et d’inédits. Certaines illustrations m’ont plus parlé que d’autres et j’imagine que chaque fille peut s’identifier sur plusieurs points. Diglee est une fashionista et ce n’est pas vraiment mon cas. J’ai aussi senti qu’elle était plus jeune que moi car l’utilisation du portable semblait déjà courante lorsqu’elle était au lycée, ce qui n’est pas mon cas non plus !

J’ai été amusée par exemple par certaines anecdotes sur son quotidien ou son côté midinette face à certains hommes stars : Éric de True blood, Julien Doré. Je n’ai pas les mêmes « idoles » mais ai eu des périodes du même genre, avec Damon de Vampire diaries par exemple !

Le tout se lit et se parcourt facilement, prête souvent à sourire. C’est une lecture de filles divertissante !

Pour les inconditionnelles, Diglee fera une séance dédicaces à la FNAC du Cnit La défense le 30 juin de 14h à 17h.

En faites-vous partie ? Ou êtes-vous tentés par cette lecture ?

Confessions d’une glitter addict
Éditions Marabout
Parution mai 2012
18 x 24,5 cm
144 pages
Couverture dorée
13,50 €

Retrouvez tous mes billets « Livres »

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.