Je voulais vous parler de « Bon à tirer » depuis un moment mais j’ai rencontré un problème mystérieux sur over-blog et mon billet n’a pas été pris en compte. Écrire deux fois sur un même thème, en l’occurrence sur un film qui ne m’a pas plu, n’est pas des plus motivants ! C’est reparti… pour du lourd ! (hum… du gras, du loupé surtout !)

affiche-bon-a-tirer.jpg

L’histoire

« Meilleurs amis du monde, Rick et Fred sont tous deux mariés depuis longtemps. Lorsqu’ils commencent à montrer des signes de lassitude à la maison, leurs femmes décident d’une mesure radicale pour mettre du piment dans leur vie conjugale : elles donnent à leurs hommes « carte blanche », une semaine de liberté totale où ils pourront faire ce que bon leur semble. Sans aucune question. Au début, cela ressemble à un rêve devenu réalité pour Rick et Fred, mais ils découvrent rapidement, dans des situations hilarantes, que leur idéal de vie célibataire -et eux-mêmes- sont totalement en décalage avec le monde réel. »

Source : « BAT » sur Allociné

Alors, alors ?

J’attendais beaucoup mieux de « Bon à tirer », ou « Hall Pass » en VO, le dernier film des frères Farrelly, à l’origine de « Mary à tout prix » notamment. Dix jours après la sortie du film, le 27 avril, j’ai donc déchanté sérieusement dans une salle de ciné ! La copine qui m’accompagnait a été moins affligée que moi cependant.

La comédie d’1h45 est déjà trop longue. L’idée n’est pas stupide mais les personnages interprétés par Owen Wilson et Jason Sudeikis sont bien graves, surtout le second d’ailleurs ! Et leurs amis sont déplorables…

Le tout est saupoudré d’un humour ridicule, très pipi/caca/prout… À un tel degré qu’il est presque impossible de pouvoir en rire !

owen-wilson-bon-a-tirerbon-a-tirer-jolie-blonde
Les femmes à côté font presque figure de modèles, comme si elles étaient les seules à avoir passé le stade du « j’ai 12 ans » et avaient 20 ans de maturité en plus que leur mari.

bon-a-tirer-les-epouses
Côté positif quand même, on entend un peu de Snow patrol ! Youhouuuu
Et la morale n’est pas si stupide que ça. La fin aurait pu être pire…

En bref, il n’y a rien à retenir de « Hall pass », si ce n’est de penser à éviter de le regarder !

Heureusement que je n’avais payé mon billet que 2€ grâce à Lookingo, car ça les valait à peine !

Retrouvez tous mes billets cinéma

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.