Je suis allée voir « Le président, sa femme et moi » au théâtre lors d’une visite de mon père à Paris en début d’année. Sachant qu’il aime assez les histoires autour des hommes politiques, la pièce a fait partie des deux spectacles dont je lui ai parlé, avec « À deux lits du lit ». Nous avons trouvé la veille des places de première catégorie à 28 € au lieu de 38 sur Billetreduc.

affiche-president-sa-femme-et-moi.jpg

L’histoire

« Le Président de la République Thomas Barowski a décidé d’utiliser un sosie afin de pouvoir être présent sur tous les fronts.

Antoine Girard, un vendeur de canapés, a été choisi par l’ordinateur des services secret comme le Français ayant le morphotype le plus proche de celui du Président… Il est réquisitionné pour raison d’état …

Le colonel Tanguy et sa charmante adjointe Avril ont été chargés de cornaquer Antoine dans les missions, mais Isabelle Martini Barowski, la sublime épouse du chef de l’état, croise la route du sosie… »

Alors, alors ?

Nous avons passé un bon moment devant la pièce. L’idée de départ : trouver un sosie au président pour qu’il puisse être présent partout, est assez amusante. Les clins d’oeil à un président que l’on connaît bien sont bien sentis et distrayants. L’imitation de sa gestuelle est une réussite ! Et cela fait évidemment mouche auprès du public… Michel Guidoni, qui tient ce rôle, fait une vraie performance car son rôle est double et il doit sans cesse être partout sous le visage de l’un ou de l’autre…

Alexandra Vandernoot, qui incarne l’épouse du président, est vraiment une très belle femme, que l’on n’imagine pas avoir connu la céllulite à 45 ans. Elle est donc très crédible dans le rôle d’une ancienne mannequin qui veut sans cesse faire écouter ses chansons…

Jean-Marie Lamour et Aurélie Nollet ont des jeux plus passe-partout mais tiennent bien leur rôle et doivent également tenir en continu. Car une pièce à quatre comédiens nécessite quand même un casting efficace ! Pas grand chose à redire de ce côté là, donc.

J’ai aussi apprécié le fait de ne pas avoir deviné dès le départ comment allait finir l’histoire. L’intrigue et le dénouement tiennent la route. On ne s’ennuie pas, tout est bien rythmé. La durée de la pièce est bonne : ni trop courte, ni trop longue.

Sur les modalités pratiques, la pièce a commencé à l’heure. Arriver très en avance, comme nous, n’est pas des plus utiles car les billets sont placés et la place pour chacun est très réduite. Même en se levant, on a du mal à permettre aux nouveaux arrivés de regagner leur siège !

Après, la pièce ne rentrera pas dans l’histoire. Elle se veut être un divertissement et y parvient sans peine. Mais elle ne marque pas plus que ça !

En bref : pas mal !

Avez-vous prévu d’aller voir ce spectacle ?

Le président, sa femme et moi
Du mardi au samedi à 20h
Samedi et dimanche à 17h

Théâtre de la grande comédie
40, rue de Clichy
75009 Paris
Métro Trinité
www.lagrandecomedie.com

Retrouvez mes autres billets théâtre

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.