J’ai profité des Journées du patrimoine pour visiter le lycée Henri IV. Je ne savais pas à quoi m’attendre mais me représentait quelque chose de bien entretenu, lisse et prestigieux pour deux raisons :

– le lycée est situé rue Clovis, tout près du Panthéon, dans un quartier architecturalement impeccable
Henri IV est très réputé pour son lycée (100% de réussite au bac et prestige sont de mise) et ses classes préparatoires aux grandes écoles.

Au final, j’en ai appris peu sur Henri IV. Je sais simplement que 2 500 élèves environ peuplent le lieu… qui a souffert du temps.

L’association Paris historique était chargée de faire des visites guidées d’une heure. Il a donc fallu attendre environ 45 minutes pour entrer dans le lycée. On nous a surtout parlé de l’histoire et non de l’époque contemporaine.

Dommage, je ne suis pas calée en histoire sur l’époque de Clovis donc j’ai eu un peu de mal à bien suivre. J’ai retenu qu’il s’agissait au début des années 500, à sa construction, d’une abbaye bénédictine. Du XIIe siècle à la Révolution, des chanoines y vivaient. A cette époque, l’abbaye avait la 3e bibliothèque européenne.

Nous avons découvert quelques salles d’examen. Le fait est que des salles (qui n’ont pas été massacrées) se dégage une certaine beauté. Les lieux témoignent encore de leur superbe d’antan. Mais les peintures des plafonds semblent prêtes à s’effondrer, quand ce n’est pas fait… Quel gâchis !

Au centre des quatre cours du lycée : un escalier aux airs religieux. D’un côté, il mènerait à un placard… de l’autre, il conduit à une salle moderne avec une estrade : salle de théâtre ?

L’un des endroits les plus propres est l’escalier des Grands hommes. Tommettes et parquet au sol : très joli !

En bref : j’ai aimé la visite d’Henri IV mais n’ai pu m’empêcher d’être déçue par la vue d’autant d’effritements. C’est un lieu de prestige qui manque clairement de budget pour son entretien ou sa restauration.

Édit septembre 2013 (suite aux nombreux commentaires d’élèves) : ce billet a désormais quatre ans. Il est possible que des travaux aient été faits dans l’établissement depuis. J’indique que ce billet ne témoigne que de mon ressenti et n’est en aucun cas une attaque visant l’établissement. La liberté d’expression et d’opinion est une liberté fondamentale.

Visite de l’Élysée lors des Journées du patrimoine

Retrouvez tous mes billets « Journées du patrimoine à Paris« 

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.