En bonne amatrice de comédies romantiques, je suis allée voir « L’abominable vérité » au cinéma mercredi. J’avais envie de revoir Katherine Heigl, la célèbre Izzie de Grey’s anatomy, après le réussi « 27 robes ».

Le résumé d’Allociné

« Ambitieuse productrice de talk-show, Abby Richter se targue de pouvoir trouver instantanément une solution à n’importe quel problème. Le seul qu’elle n’a pas réussi à résoudre, c’est son célibat.

Lorsque le taux d’audience de son émission faiblit, Abby est obligée d’engager un nouvel animateur soi-disant expert en relations humaines, Mike Chadway. Dans l’émission, celui-ci traite de ce qui plaît vraiment aux hommes. Le choc est rude entre la jeune femme et ce provocateur odieux et macho. Le pire, c’est qu’il fait grimper l’audience et devient incontournable…

C’est alors qu’Abby rencontre Colin, son voisin, un chirurgien célibataire qui est tout l’opposé de Mike Chadway. Cette fois, Abby veut mettre toutes les chances de son côté. A contrecoeur, elle fait appel à Mike… »

Alors, alors ?

J’ai vraiment aimé le film… évidemment. Ce n’est pas le long métrage qui révolutionnera le genre mais il est honorable. Ok, on sait à peu de choses près comment l’histoire va se terminer… mais elle vaut vraiment le détour. Une bonne petite comédie à regarder entre filles et à garder en DVD pour les soirs de cafard.

Gerard Butler et Katherine Heigl sont très bien dans leurs rôles de Mike et Abby. Lui est assez « massif » et charismatique. Un peu le genre de mecs pas si pourri dont on aime le cynisme et avec lequel on ferait bien connaissance. Elle est désespérément fleur bleue et cela contraste avec son assurance apparente au travail. Sa garde-robe fait envie au passage.

Le thème de ce qui est sensé plaire aux hommes et aux femmes est en train de devenir un classique au cinéma. On avait déjà vu « Ce que pensent les hommes » (un ton en dessous) il y a quelques mois. A regarder ça, on va devenir dingues !

Toujours est-il que « L’abominable vérité » fait vraiment rire. Quelques scènes sont cultes ou franchement drôles : entre l’essai plus ou moins voulu d’un sex toy, la sortie au stade d’Abby et son voisin… Il y a de quoi faire ! L’heure 36 passe très vite. On sort du cinéma avec le sourire et une vague envie de faire la fête. Je reverrai le film avec plaisir.

La fiche du film sur Allociné

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.