Je me souviendrai sans doute longtemps de ma première soirée aux Francofolies de la Rochelle.

Samedi soir, la programmation était très alléchante sur la grande scène, Saint-Jean d’Acre. Chaque jour, les concerts s’y enchaînent de 18 heures à 1 heure 15 du matin environ. Les fans les plus fans arrivent dans la queue à 14 heures pour une ouverture des portes à 17.

Nous nous y sommes rendues pour 16h30, cela représente déjà 9 heures dans la fosse debout ou assises une vingtaine de minutes entre chaque concert.

Après avoir écouté des chanteurs des Dom Tom, Anaïs a envahi la scène. C’était assez surprenant de la voir débouler en mini-short en jean et débardeur ! L’effet plage ? Toujours est-il qu’elle a très bien su capter le public. Naturelle, spontanée et enjouée, elle a séduit tout le monde. Je ne connaissais que « mon cœur, mon amour » et « Christina » et n’ai pas retenu beaucoup plus de chansons à l’issue du concert mais c’était un très bon moment !


A près de 21 heures, Charlie Winston a fait une entrée fracassante sur scène en dansant partout. C’était de toute évidence la soirée des chanteurs expressifs ! J’adorais déjà son « like a hobo », je vais continuer à l’écouter ! Après Anaïs et son short en jean, le style soigné de Charlie Winston détonnait : de la cravate au chapeau en passant par les boutons de manchette, il avait la classe !



Vers 22h30, c’était au tour de Julien Doré de faire le show.

L’enseigne rouge « Julien Doré and the Bash » attendait patiemment depuis des heures d’être descendue sur scène et nous a régalées pour faire des photos sympa. Je n’avais pas suivi la nouvelle star à l’époque où il est né aux yeux du public mais il a vaiment une très belle présence sur scène et ses chansons s’écoutent bien.



Le bouquet final de cette très belle soirée était la « fête à Olivia Ruiz« . Les micros étaient décorés de lierre et de fleurs rouges et rappelaient à merveille la très belle robe de la chanteuse.

Olivia Ruiz n’avait rien à envier à l’énergie de ces prédécesseurs. La scène, le public en plein air au bord de l’eau… l’instant avait quelque chose de magique !

Nous tenions à peine debout en quittant les lieux vers 2 heures du matin ! Mais la fatigue n’était pas le seul facteur pour nous faire planer (non, non, toujours pas de drogue !) ! Nous avons vraiment été étonnées et ravies par cette belle soirée de juillet…

En regagnant la voiture, nous avons parcouru la Rochelle, envahie par une foule immense et assez fêtarde. Un hot dog a clos la soirée pour tenter de continuer à pouvoir marcher !

Merci à qui je sais !

Mon album photos « Francofolies 2009 » (merci de ne pas les exploiter sans autorisation)

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.