L'étoile de The Doors sur Hollywood boulevard à Los Angeles

Mercredi 25 mars, 10e jour de notre périple américain, entre Las Vegas et Los Angeles.

Le voyage commence à avoir de petits airs de fin : plus qu’une nuit à passer aux États-Unis, plus d’étape dans notre road trip avant de revenir à Los Angeles.

Quitter Las Vegas

Il est presque l’heure de quitter Las Vegas, ville de la démesure au milieu du désert. Si la ville des casinos déconcerte, elle n’en demeure pas moins attachante. Il est difficile d’en partir sans penser qu’un jour, on y reviendra pour user un peu de nos pas les tapis épais du Wynn, pour s’extasier devant les fleurs du Bellagio. Heureusement, la Vallée de la mort, San Francisco ne sont pas si loin pour un futur périple. Las Vegas ne peut pas être derrière nous.

Avant de prendre la route, il nous a fallu aller prendre à nouveau un petit-déjeuner au buffet du Bellagio. On ne se refait pas !

Ce jour-là, ça a été : un pancake, deux mini-pains au chocolat, trois fraises, du yaourt à la fraise et à la mangue, un pain perdu avec du sirop d’érable , du thé, une cuillère d’oeufs brouillés et de riz, un bol de fruits rouges, un bol de fraises à la crème avec des céréales, un toast avec du beurre et de l’eau.

C’est avec tristesse que j’ai découvert qu’il n’y avait pas de cookies. Je n’ai pas pu vérifier qu’il s’agissait bien des meilleurs du monde. Une bonne raison d’y retourner à l’avenir !

Los Angeles, nous revoilà !

Nous avons ensuite pris la voiture vers 9 ou 10 heures direction Los Angeles !

Vers 15 heures, nous sommes arrivées à l’hôtel : le Comfort Inn West Sunset boulevard. Le nom du Sunset boulevard peut faire rêver mais il faut savoir que les États-Unis sont dotés de rues interminables qui peuvent changer d’ambiance 20 fois selon le niveau où l’on se situe. L’hôtel était correct et avait l’avantage de nous offrir le wifi après deux nouveaux jours de privation à Las Vegas. Nous nous sommes un peu posées pour nous détendre avant de repartir à l’assaut de Los Angeles vers 16 heures.

Nous avons trouvé une place pour garer notre fidèle alliée (j’ai nommé : la voiture) dans une rue perpendiculaire à Hollywood boulevard. On se serait crues dans je-ne-sais quel quartier bateau où il ne se passe rien : pas de building du tout, des bâtiments assez bas, un quartier un peu « cheap »… Nous avons râclé les fonds de porte-monnaie pour trouver assez de pièces pour nourrir l’horodateur. Pas très riches en piécettes, nous n’avions donc qu’une heure devant nous.

La découverte d’Hollywood boulevard est vraiment surprenante. J’imaginais un boulevard vraiment large, presque un peu chic ou avec un vrai cachet. Au lieu de cela, j’ai découvert une rue lambda bordée de boutiques et autres mi-touristiques mi-rien. Le côté américain et légèrement glauque, commun à beaucoup de quartiers de Los Angeles, a quand même réussi à nous dépayser.

L’intéret touristique n°1 d’Hollywood boulevard est le Walk of fame : les fameuses étoiles portant le nom d’icônes. On y trouve plus de 2 000 plaques de marbre aux noms de vedettes de cinéma, radio, télévision, théâtre et musique.

D’après mon « guide Voir » sur la Californie, il faut être accepté par la chambre de commerce et payer 7 500 $ pour avoir son étoile.

Nous avons entamé une marche sur le Walk of fame et cherché celles qui nous inspiraient. En une heure, il n’a été possible que d’en voir une petite partie. À revoir donc !

Mon idole de jeunesse, Winnie, a son étoile.

Ce que j’aime sur cette photo, c’est le pied rose en peluche qui se promène ! « So Hollywood boulevard » !

Devant le Mann’s chinese theater, nous nous sommes amusées à regarder les empreintes laissées par des stars depuis 1927 : Matt Damon, Brad Pitt, George Clooney, les acteurs de Harry Potter, Donald Duck font partie de ceux qui ont laissé une trace d’eux-mêmes.



Pour la petite anecdote, une américaine est venue me voir pour me demander d’où venaient mes sandales. Pas très sûre d’avoir bien saisi son étonnante question, j’ai fini par lui répondre : « from France ! ». J’ai été gratifiée d’un « of course » résigné… J’ai ensuite raconté cette épisode au mois de mai aux artisans qui ont fait mes chaussures. Amusant.

Après avoir repris notre fidèle destrier à moteur, nous avons voulu nous rendre dans un quartier de stars inconnues (cherchez l’erreur) pour voir de belles maisons.

Nous avons demandé au GPS de nous conduire vers Palm drive. Il s’y est employé en nous faisant copieusement profiter de bouchons pendant une éternité. Résultat : il nous a plantées à une quinzaine de kilomètres du bon endroit. Merci GPS.

Le temps de retomber sur nos pieds et de manger vite fait un Big mac (ben oui, je sais), nous n’avons vu les maisons des stars qu’une fois la nuit tombée. Le seul hic, c’est que nous n’avons pas bien compris qui étaient ces stars dont parlait mon guide. Et en pleine nuit en version « j’me la joue discrète dans les rues pas éclairées », notre initiative n’a été qu’un demi-succès !

J’ai éclaté de rire devant le ridicule de la situation lorsque nous nous sommes retrouvées dans un endroit très sombre devant la grande grille noire qui a été celle de Walt Disney.

Peu avant 21h30, nous étions de retour à l’hôtel. Pour le lendemain, il fallait trouver l’adresse de Brad Pitt ou de toute autre star intéressante et le nom de l’hôtel de Pretty woman.

23h30 : au lit ! Ca y est, nous nous étions habituées au décalage horaire. Quelle bonne nuit ! La dernière.

Le début du voyage

Jour 9 : Las Vegas
Jour 8 : direction Las Vegas via Bryce, Zion et Valley of fire
Jour 7 : Antelope canyon et Bryce canyon
Jour 6 : Lac Powell et Rainbow bridge
Jour 5 : Monument valley et route vers le lac Powell
Jour 4 : Grand canyon et route vers Monument valley
Jour 3 : Calico ghost town et le Grand canyon
Jour 2 : Los Angeles : studios Universal
Jour 1 : Paris – Los Angeles

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.