Je suis assez étonnée de voir les billets sur Londres fleurir sur les blogs de filles ! Bien sûr, je les comprends et j’aime aussi la capitale britannique. Et pourtant, l’évidence m’a surprise : Londres est vraiment plébiscitée par les blogueuses ! Elles aiment s’y promener, admirer ses parcs, ses rues, ses magasins. Visiblement, elles préfèrent cette destination entre filles : combien ai-je vu de photos de copines s’éclatant à Londres ?

Je ne fais pas exception : j’ai cédé il y a environ 2 mois à l’appel des sirènes d’un tarif Eurostar préférentiel et vais assouvir ma soif de revoir Londres du 15 au 19 juillet avec ma soeur. Pépite de chocolat sur le muffin : mes amis Aurélie et Stéphane s’y trouveront aussi pendant la première partie du séjour.

J’avoue ne pas m’être plongée dans ce que je pourrais voir mais ai au moins deux envies : voir Windsor et revoir une comédie musicale.

Pour m’inspirer, je peux aussi aller faire un tour sur les blogs qui ont fait des appels à idées de visites : Anne-So de Cachemire et Soie ou TardisGirl d’In the Tardis par exemple. En croisant tous les bons plans, je devrais trouver mon bonheur.


1999 : mon premier séjour à Londres

Londres et moi, ce n’était pas parti pour être de l’amour à vie… Mes notes de l’époque me soufflent que mon premier séjour là-bas s’est déroulé du 15 au 22 août 1999. Ma soeur avait découvert la ville deux ou trois ans plus tôt. Mise en bouche par un voyage marquant en Russie l’année d’avant, j’avais envie de découverte et suis partie avec mes parents et ma cousine Mélanie outre-Manche.

Nous avons eu du soleil deux ou trois jours et avons marché détrempés tout le reste de la semaine. C’est vrai que ça gâche un peu le plaisir mais ce n’était pas le seul élément négatif pour apprécier les visites. Le fait de tout faire au pas de course et en arpentant sans cesse les couloirs de métro n’a pas aidé. Nous suivions presque une liste de course sans nous abandonner à flâner dans les rues. J’avais apprécié le voyage mais ressentais presque une pointe de déception : Londres n’était pas tout-à-fait à la hauteur de mes attentes. Je ne trouvais pas d’esprit particulier, ne comprenais pas en quoi Paris pourrait être concurrencée.

Je pourrais classer les souvenirs de mes visites de la façon suivante. N’oubliez pas que ce sont les goûts d’une fille de 16 ans et que cela se base sur des souvenirs d’il y a dix ans :

**** Musée d’Histoire naturelle (« natural history museum » pour les intimes) : gros coup de coeur pour ce bâtiment victorien qui ressemble à une église romane
**** Buckingham Palace : intérieurs sompteux, comme j’aime !

*** Sherlock Holmes museum : après avoir lu tous les livres de Sir Conan Doyle et en dépit du prix, j’ai aimé me promener chez notre détective
*** La façade du sanctuaire : très jolie si vous passez devant
*** Westminster Abbey
*** Tower bridge : la promenade sur le célébrissime pont est indispensable
*** Kensington palace : j’ai surtout le souvenir d’un audioguide très intéressant !
*** Cathédrale Saint Paul : c’est dans ce décor somptueux que Diana a épousé Charles…
*** Les rues : Fleet street, le quartier d’Holland park…

** Tower of London : ma notation peut paraître injuste mais je ne me souviens, pour la partie intérieure, que des joyaux de la courronne, que l’on voit seulement en coup de vent…
** British museum
** Kew Gardens : joli jardin botannique
** Mme Tussaud’s : je ne suis pas une grande fana des musées de cire, même de qualité
** Brompton oratory : une église aux airs néobaroques italiens
** The Wimbledon Lawn Tennis museum : musée assez excentré consacré au temple du tennis sur gazon
** National Gallery : des parties très belles, d’autres soporifiques

* Greenwich : j’ai dû manquer l’intérêt du lieu…
* Croisière sur la Tamise quand il pleut (merci maman !)
* La relève de la garde, lorsqu’on arrive un peu tard…

0 Geffrye museum : excentré, aucun intérêt

Je n’ai pas de bonne adresse d’hôtels à vous conseiller car nous avions passé deux nuits dans un Formule 1 à Barking et le reste du séjour dans un appartement à Barbican. L’appart’ était propre mais impersonnel et il fallait se faire la popote soi-même. Nous n’avons rien goûté d’anglais, ce n’était pas très dépaysant.

2005 : Londres, 2e tentative… réussie !

En 2005, ma soeur et moi avons décidé d’aller à Londres ensemble quatre jours en juillet. Manque de chance : des attentats se sont produits à Londres en début de mois. Comme tout était réservé et que le risque d’attentat existe dans beaucoup de ville, nous n’avons pas renoncé. Grand bien nous en a pris.

La météo était de notre côté : ciel bleu, températures douces. Les lignes de métro étant partiellement fermées à cause du dispositif de sécurité, nous avons beaucoup pris le bus. Conclusion : les déplacements en bus permettent vraiment de beaucoup mieux appréhender la ville et de trouver le temps de la trouver belle.

Nous avons trouvé le bon mélange entre les visites, les flâneries, la glandouille. Nous avons marché, marché, marché, sommes entrées à Fortnum & Mason admirer les montagnes de belles boîtes de thé. J’aimais enfin Londres ! Depuis, j’ai très envie d’y retourner et irais volontiers pendant la période de Noël.

Ce que j’avais pensé de mes visites :

**** Hampton Court : ancien château d’Henri VIII : plusieurs styles, des jardins superbes. Je dis ouiiiiii ! C’est excentré par contre.
**** « Fame » sur scène au théâtre : une comédie musicale à Londres : youhouuuu

*** Wallace Collection : belle collection d’art de celui qui a donné son nom aux fontaines Wallace à Paris 
*** Victoria and Albert museum : on y trouve même des pièces de l’Ecole de Nancy ! J’ai adoré les pièces avec dorures, essayé une crinoline (je veux la remettre ! lol), etc.

Je ne vous remets pas le détail de ce que j’ai revu (musée d’histoire naturelle, etc.).

Cette fois en tout cas, j’ai goûté cookies et muffins, cherché du thé, nous sommes rentrées dans des boutiques où nous n’avons rien acheté (budget d’étudiante !) près d’Oxford street entre autres.

L’hôtel était très sympa et nous avions profité d’une offre alléchante qui cassait le prix (même si cela restait cher). Il s’agit du Shaftesbury Kensington hotel. La chambre était neuve, impeccable et classe. Le petit déjeuner, un buffet, était gargantuesque et vraiment bon. Ce souvenir a seulement été détrôné récemment par celui du Bellagio de Las Vegas.

Seul bémol du séjour : l’alerte à la bombe du 21 juillet avec moulte sirènes, policiers… mais c’est resté supportable !

Toutes les photos de ce post datent de mon séjour en 2005. Mon billet court est devenu un billet long, je vais donc vous laisser sur ces impressions. Et vous, avez-vous quelques sites à me conseiller ? 

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.