Pour cette édition 2009 de Roland Garros, je me suis rendue Porte d’Auteuil les vendredi 29 et samedi 30 mai pour les 3e tour.

Roland Garros et le stress

Pour assister à Roland Garros, il faut s’y prendre longtemps à l’avance. Nous avons acheté notre place pour vendredi un an à l’avance, pendant Roland Garros 2008. J’ai eu ma place pour samedi à Noël dernier par ma soeur.

Une fois la question de l’obtention des billets pour le tournoi réglée, il reste deux autres grandes questions : « est-ce qu’il fera beau ? » et « qui joue sur le court où j’ai mes places ? ». Pour détourner un peu la célèbre phrase de Forrest Gump : « le tennis, c’est comme une boîte de chocolats : on ne sait jamais sur quoi on va tomber ».  Avec le même billet, on peut assister à des matchs phénoménaux sous le soleil comme passer la journée sous un parapluie à voir 1h30 de jeu pourri. Un billet, beaucoup de possibilités ! Tout ça pour le même prix.

Roland Garros et la météo

Alors pour ces deux jours, nous avons eu la chance de ne pas avoir une goutte de pluie… et même mieux : il a fait très beau ! 22-23° à l’ombre… Je ne sais pas ce que cela représente au soleil mais le soleil était radieux, la crème indice 30 au rendez-vous (la biafine aussi…) et même si la chaleur était parfois un peu dure à supporter (4h en plein cagnard à ne pas bouger), quelques brins de vent nous ont permis de respirer. Tout allait bien côté météo.

Roland Garros et la programmation des matchs

Les billets de Roland Garros

Côté programmation des matchs, c’est toujours aussi la roulette russe. A Roland Garros, on achète des billets soit pour le court central (Philippe Chatrier, 15 000 places) + les annexes (courts n°2 et suivants), soit pour le court Suzanne Lenglen (10 000 places) + les annexes, soit pour le court n°1 + les annexes soit les annexes simplement. Bien entendu, les places sont chères, dans les deux sens du terme : il est dur d’en avoir et il faut sortir les billets de banque, surtout pour les deux courts principaux.

Roland Garros : un tournoi mixte

Roland Garros étant un tournoi « mixte », chaque court accueille deux matchs hommes et deux matchs femmes par jour. Bien sûr, le tennis féminin a tendance à m’ennuyer profondément avec ses longueurs et ses différences de niveau entre les joueuses qui tuent tout suspense. La question est donc « quels sont les deux matchs de mon court ? »

La programmation du Chatrier le vendredi 29

Vendredi, sur le Philippe Chatrier, nous avons assisté à Gonzalez/Ouanna et Nadal/Hewitt. Si le premier match m’indifférait un peu, j’avais hâte de voir le match opposant deux battants que j’aime beaucoup : Hewitt et Nadal. Finalement, sans surprise, l’australien s’est incliné… Nous avons ensuite réussi à aller assister à la fin du match d’Andy Murray sur le court Suzanne Lenglen. Ce fut bref !

La programmation du Lenglen le samedi 30… et la déception !

La grosse déception…

« Vénérant » Tommy Haas depuis 1998, j’espèrais de tout coeur le voir lors de son 3e tour àRoland Garros contre Chardy. Et la veille au soir, j’apprends qu’il joue sur le court n°1 ! Conclusion : ceux qui ont un billet au prix divisé par deux par rapport au mien vont voir le match que je voulais voir. Ma soeur et moi avons traîné un peu du côté du court 1 pour voir si des spectateurs n’auraient pas une brusque envie d’échange de billets… Mais non ! Bien évidemment, ce match et celui de Djokovic réjouissaient tous les spectateurs du court n°1 ! Et des spectateurs du court central cherchaient aussi à échanger leurs places contre des places pour le court 1… Tout ça parce que la direction préfère mettre les joueurs français sur les deux courts principaux…

… mais le Lenglen finalement

Au final, l’affiche sur le court Suzanne Lenglen était : Roddick/Gicquel et Monfils/Melzer. Nous n’avons vu que les derniers jeux du premier match, pour des raisons que je vais vous expliquer, mais avons bien suivi le second match, qui était vraiment sympa… Tant mieux !

La journée a aussi été vraiment réussie car en fin de journée, nous avons réussi à entrer sur le court central grâce à des spectateurs qui partaient et avons vu deux sets du match Federer/Matthieu. Superbe ! Comme notre ami Roger Federer a gagné, la journée s’est terminée sur une note très positive.

Roland Garros et les entraînements des joueurs

A Roland Garros, il est possible de voir l’entraînement de quelques joueurs. Nous n’avions pas eu trop de chance jusque là et n’avions eu aucune info mais hier, nous avons réussi à voir Rafael Nadal en entraînement… pendant 1h30. C’est assez sympa car on voit quels coups travaillent les joueurs, on est au bord du court, l’ambiance est zen… Ce qui explique que nous avons manqué le match de Roddick, balayé très vite !

Roland Garros et les frustrations

Aujourd’hui, je ne suis pas au stade mais ai quand même réussi à trouver deux gros motifs de frustration :

la défaite de Nadal face à Soderling-tête-de-fouine-qui-fait-les-petits-yeux-de-méchant. Dur !

– j’ai eu la joie d’avoir la surprise d’aller demain à nouveau à Roland Garros mais… mes deux joueurs favoris, Tommy Haas et Roger Federer, s’affrontent sur le court central alors que je serai sur le Suzanne Lenglen. Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin ! S’il te plaît Dieu, écoute-moi et fais moi tomber 2 places du ciel pour le central ! (oui, je sais, la frustration rend bête. A consommer avec modération)

Pas encore la finale…

L’édition 2009 n’est pas finie et j’y retourne demain donc pas de conclusion pour aujourd’hui ! Mais je suis déjà ravie de mes deux jours là-bas…

Pour ceux que ça intéresse :
Roland Garros : journée Benny Berthet 2009

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.