Vendredi 1er mai : fête du travail. Ce n’est pas parce qu’il arrive au travail d’avoir envie d’aller s’étendre sur une plage que nous avons choisi ce jour pour nous y rendre.

Élodie et moi avons passé l’après-midi sur l’île d’Oléron, plus grande île de la côte Atlantique, d’où l’on aperçoit le fort Boyard.


Comme la couleur du ciel sur les photos le prouve, il faisait très beau et plutôt bon malgré le vent.

Nous avons fait notre première pause au château d’Oléron. De cet endroit, la vue est bien dégagée sur le viaduc qui relie l’île au continent. La marée était basse et laissait voir des terres immenses et belles. Tout près de là, des petites maisons très colorées abritent des boutiques d’artisanat. C’est assez mignon d’extérieur mais franchement cher. Un petit coucou à l’artisan gros fumeur de joints qui embaume sa boutique !

Nous avons longé l’île par l’Est et fait une pause sur une plage. Élodie a fait de la très belle sculpture sur sable ! Quant à moi, j’ai joué les graveuses comme vous avez pu le constater ici. C’est un vrai moment de plaisir que de pouvoir profiter du paysage, de la vue d’un sable intact et de place à n’en plus finir. Après cela, une pause goûter (miam les crêpes !) s’est imposée.

Puis nous avons repris notre route en direction de la pointe de l’île pour voir le phare de Chassiron. Ce phare de 46 mètres est le plus ancien en activité du département, il est en service depuis plus de 170 ans !

Il n’a bien sûr pas été possible de « tout faire » ni de « tout voir »… une bonne excuse pour retourner sur cette terre très agréable !

À conseiller !


Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.