La terrasse du Wynn Las Vegas - Photo Laurence J

Lundi 23 mars, nous nous réveillons au Ruby’s Inn tout proche de Bryce canyon national park. La nuit a été mauvaise et il fait près de 3° dans la chambre (à presque 15° près !). Les souffleries des hôtels américains nous rendent folles ! On a froiiiiiid ! En tirant le rideau, on comprend pourquoi : il fait vraiment mauvais, tout est gris, il neige. C’est la montagne, pas de doute !

Problème de météo : cellule de crise

Au programme de la journée : Bryce et Zion, tous deux dans l’Utah. Grâce au wifi, nous allons voir la météo du jour pour ces deux sites : prévisions catastrophiques ! On convoque nos neurones pour essayer de décider de ce que l’on fait. Il est vraiment difficile de penser passer une journée sous la neige quand on a connu quelques jours avant le soleil californien et la douceur de Monument valley… finalement, on décide d’annuler l’hôtel du soir près de Zion et d’aller à Las Vegas plus tôt que prévu.

Nous avons petit-déjeuné d’un buffet avant de nous remettre en route. Ce n’était pas le meilleur du séjour mais j’ai pu goûter les traditionnels oeufs brouillés, du fromage blanc bizzaroïde, du yaourt, du muesli et des fruits au sirop. De quoi se réchauffer avant d’aller affronter la neige quelques minutes !

Bryce canyon et Zion sur la route de Las Vegas

Avant de prendre la route pour Las Vegas, nous avons refait un petit détour par Bryce canyon. Le ciel bleu s’est même un peu montré pour laisser passer des rayons de soleil. Mais la température était toujours vraiment trop basse malgré polaire/bonnet/gants/pull/manteau. Nous n’avons fait qu’un point de vue.

Vers midi, nous avons traversé Zion national park. Sachant que nous avions un pass pour tous les parcs nationaux, ça ne nous coûtait rien d’aller regarder un peu ce que nous avions manqué. Il était vraiment difficile de trouver des arrêts pour faire des pauses. Ca ne nous a pas permis de nous faire vraiment une idée. Le ciel était dégagé finalement… Merci la météo !

Valley of Fire

Nous avons fait un détour pour aller voir la vallée de Feu dans le Nevada, à 35 miles de Las Vegas. Le crochet nous a pris une heure. Ce n’est pas énorme mais nous avons eu vraiment peur de ne jamais trouver cette vallée ! Le GPS ne connaissait pas, la carte était très imprécise. C’était vraiment le grand moment du feeling ! Mais après avoir roulé pas mal, nous avons aperçu des roches rouges et compris que nous brûlions dans notre recherche…

La Valley of fire est vraiment superbe ! La roche rouge semble être comme en fusion et fraîchement sortie de la terre. C’est comme si elle était posée sur de très belles étendues de verdure. C’est très étonnant de voir ces couleurs intenses.

Il paraît que cette vallée est le cadre de quelques films de Hollywood, de la série Star Trek, etc. J’aimerais vraiment y retourner et prendre le temps d’aller découvrir des sentiers, de profiter et de faire vivre un peu mon appareil photos. Ce site est vraiment à conseiller.


Cap sur Las Vegas !

Nous sommes ensuite reparties en direction de Las Vegas. L’impatience commençait un peu à régner dans la voiture ! Nous allions enfin découvrir la ville des casinos qui fait couler tant d’encre ! J’avais tout entendu : surprenante, en carton-pâte… Je ne parvenais à rien m’imaginer. Allais-je aimer, détester ?

A près de 30 minutes de route du but, nous apercevions déjà la ville ! Seule au milieu du désert. Et petit à petit, la circulation était de plus en plus dense, la ville grossissait sous nos yeux. On aurait dit un parc d’attractions.

La route longeait la ville. Sur les côtés, d’énormes panneaux d’affichage faisaient la promotion des services d’avocats ! Avec le plan, nous essayions de voir quelle sortie prendre. Ca a été un peu compliqué d’arriver jusqu’au bon parking. Las Vegas est traversée par une avenue : le Strip. Le Strip est bordé d’hôtels. A l’arrière des hôtels, on trouve des rues, des entrées de parkings en pagaille. Et certains hôtels ont des entrées de parking sur le Strip. Bref, il faut s’y retrouver !

New York, New York !

Nous sommes finalement arrivées à notre hôtel réservé le matin même : le New York, New York.

A la réception, nous avons été assez surprises de devoir verser 3 dollars pour avoir le droit d’utiliser le téléphone vers les autres numéros des hôtels de Las Vegas.  Ambiance : « On ne veut pas téléphoner ! » « Bah on s’en fout, vous payez ». 3 dollars, c’est pas la ruine mais sur le principe, on n’a pas trouvé ça très correct.

Une fois dans notre chambre, nous avons découvert une ambiance vraiment rétro avec des dessus de lit violet avec des motifs. Chambre sans charme mais propre.

Ma soeur a essayé de se connecter au Wifi : une pop-up s’ouvre pour annoncer le prix « seulement 15 $ par jour ». Est-ce une blague ? On a oublié le wifi le temps de notre séjour à Las Vegas.

Trois nanas sur le Strip

Nous sommes ensuite sorties commencer à découvrir ce que le Strip a d’hôtels-casinos à nous montrer !

La première impression en sortant de l’hôtel a été assez mitigée : beaucoup de travaux le long de la route, et des hommes à foison qui distribuaient de petites cartes pour faire appel à des femmes. Au départ, nous n’avions pas bien saisi leur mission et en se retrouvant chacune avec une dizaine de cartes de femmes nues dans les mains avec des numéros de téléphone, on a été un peu dégoûtées. Cartes à la poubelle.


Le premier hôtel que nous avons visité, après être passées devant le Monte-Carlo, a été le Paris-Las Vegas. Le jour tombait sur une Tour Eiffel et la réplique de l’Opéra Garnier. A l’intérieur : des ponts de Paris, de petites boutiques, des façades parisiennes… Nous nous sommes arrêtées pour manger dans un (soi-disant) restaurant provençal. Ma salade Caesar devait être au parmesan… mais le parmesan est du gruyère à Las Vegas ! En revanche, l’espèce de fougasse qui servait de pain était vraiment bonne. Miam. Mais bon, je déconseille quand même l’adresse !


Nous avons été marquées par le nombre de pauvres qui èrent un peu dans la ville, celui de personnes en fauteuil roulant à cause de leur surpoids et toutes les machines à sous, innombrables dans les rez-de-chaussées des hôtels… Las Vegas et la démesure !

Après le Paris-Las Vegas, nous avons visité le Bellagio après avoir vu l’un de ses spectacles de jets d’eau : « The fountains at Bellagio ». Cet hôtel de 36 étages est construit sur le thème de l’Italie. Il a 10 ans. Le Bellagio est assurément l’un des plus beaux hôtels de Las Vegas ! Des nénuphars de couleur au plafond, un jardin magnifique… L’excès pour une fois y est de bon goût !




Toutes les trois totalement fatiguées après les mauvaises nuits précédentes, nous nous sommes écroulées à 22 heures ! (soit tôt le matin en France…)

Première semaine du voyage

Jour 7 : Antelope canyon et Bryce canyon
Jour 6 : Lac Powell et Rainbow bridge
Jour 5 : Monument valley et route vers le lac Powell
Jour 4 : Grand canyon et route vers Monument valley
Jour 3 : Calico ghost town et le Grand canyon
Jour 2 : Los Angeles : studios Universal
Jour 1 : Paris – Los Angeles

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.