Pour fêter le 1er anniversaire de mon emménagement dans mon nouvel appart’, je vous livre ici mes conseils pour choisir un appartement ! Comme je l’avais expliqué ici, mon billet sur le thème du logement avait été retenu pour être publié sur le blog des Paresseuses. Je vous laisse le lire !


Toute paresseuse finit un jour ou l’autre par déménager. Premier appart’, changement de ville pour un job, emménagement avec un chéri-pas-trop-paresseux-si-possible… les occasions ne manquent pas. On sait d’avance que le logement parfait n’existe pas et qu’il faudra définir les quelques critères sur lesquels on ne transigera pas et ceux qui nous importent moins… pour trouver son lieu idéal de vie de paresseuse.

Voici quelques points à vérifier :

– l’emplacement : on veille à trouver un quartier sympa et un compromis entre la proximité des transports et de son travail, le budget que l’on a et la surface dont on a besoin,

– l’humidité : on aime la déco originale et les traces d’eau qui a coulé sur les murs et dans les placards n’en font pas partie ! Idem pour les petites tâches vertes sous les fenêtres. On n’oublie pas que l’ambiance hammam n’est pas agréable à domicile et que c’est plus difficile à chauffer,

– les squatteurs difficiles à congédier : les petites antennes qui dépassent dans l’évier et les petits points qui se promènent là-bas sur le mur, ce sont des cafards ! Donc on oublie illico ce logement qui risque, au mieux, de se faire désinsectiser régulièrement, et, au pire, de nous faire haïr à vie la faune entière (sauf si on a un chat qui a des goûts alimentaires louables et peut nous débarrasser de la population locale),
– la lumière : on aime le soleil qui baigne nos pièces, on refuse la fenêtre minuscule et les nombreuses lampes allumées en été dans le séjour,

– le bruit : on réfléchit si, dès la visite, on entend tous les déplacements du voisin du dessus et si les klaxons dans la rue nous donnent déjà la migraine,

– la vue : on évalue si l’on pourra supporter les vis-à-vis et si, en cas de déprime, la vue des poubelles nous plaira plus que celle d’une jolie cour plantée d’arbres,

– l’étage : on sait qu’au rez-de-chaussée, le regard des passants sera attiré vers nous ; qu’au cinquième sans ascenseur, on pestera dès qu’il s’agira de monter avec des courses ; et qu’au moment de l’emménagement, il faudra que nos meubles arrivent à destination (si, si),

– le chauffage : on se fait aider par un œil expert qui saura évaluer son état et l’isolation de l’appart. Il jettera aussi un œil à la plomberie.
Selon nos besoins, on vérifie aussi la possibilité de disposer d’un parking et d’une cave.

Mais surtout, on laisse son cœur parler ! Une paresseuse a de l’intuition.

Et vous, avez-vous vos critères incontournables ?

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.