"It's a small world", à Disneyland Paris

Pour clore ma semaine de vacances de Noël, j’ai profité d’une offre très intéressante sur Internet pour me rendre en famille à Disneyland. Cela faisait déjà quelques temps que je n’y avais pas passé une journée mais je dois faire partie des habitués avec sans doute près de 15 visites à mon actif !

 

Il faisait bien froid ce dimanche 28 décembre et mon seul conseil est : « par – 4°, oubliez le look et couvrez-vous ! ». Il m’a fallu environ 3 secondes et demi à 9h30 pour céder à l’appel du tube-cagoule (oui oui, le machin à mettre sur la tête) et à peine une seconde de plus pour comprendre que j’avais fait une erreur gravissime en mettant des ballerines et pas des bottes, ce qui m’a valu un épisode relativement drôle de troc de chaussettes en famille (ne croyez pas que j’allais acheter des chaussettes Daisy !).

 

Le parc était décoré pour Noël et doté d’un grand sapin qui ferait volontiers de la concurrence à celui des Galeries Farfouillette. Main street recevait de la fausse neige et chacun pouvait jouer à prendre la pose dans le traîneau du père Noël, déserté (heureusement) par le principal intéressé !

 

Nous avons navigué dans la journée d’un village à un autre : le manoir hanté à Frontierland, le passage d’Aladdin et les pirates des Caraïbes à Adventureland, Star Tours et Buzz l’Eclair à Discoveryland, le monde des poupées « it’s a small world » et les voyages de Pinocchio à Fantasyland…  

 

Et pour la 2e fois, je suis allée dans « l’autre parc » consacré au cinéma : le Walt Disney studios. D’extérieur, le grand studio central ne paie pas de mine mais à l’intérieur, c’est un peu l’opulence du rêve américain avec des néons partout… A 2 mois de mon premier pas sur le sol hollywoodien, mon imagination s’emballe et mon impatience est grandissante !

Nous avons vu peu d’animations dans ce parc. Nous nous sommes contentés de regarder de l’extérieur la tour de la terreur (rien que le nom ne me donne pas envie !) et avons assisté à une séance du cinémagique. Un film retraçant l’histoire du cinéma et lui rendant hommage y est projeté. C’est assez sympa. Et j’ai découvert le Stitchlive… un truc assez épatant où Stitch (sans Lilo !) communique par grand écran avec la salle. Les petits sont émerveillés et voient enfin la télé leur parler ! Les plus grands se demandent sérieusement quelles sont les coulisses de l’animation !

 

Le péché débile de la journée a été les séances de pose. Ma sœur est allée voir Mickey (si, si !) et lui a dit « s’il te plaît Mickey, une photo avec ma sœur ! ». Il a dû s’attendre à voir débouler une petite de 10 ans et s’est retrouvé pris en sandwich entre deux nanas adultes, toutes fières de poser avec la star du magazine auxquelles elles ont été abonnées successivement pendant pas mal d’années ! Et aux studios Walt Disney, nous avons pris la pose avec Monsieur Indestructible !! En nous voyant arriver, Madame a pris la poudre d’escampette et a dû aller se repoudrer le nez. Nous aurions pu faire pire et aller poser avec Donald, Pluto, Lilo et Stich, Minnie… Mais à chaque jour ses choix !! 😉

 

(Vous avez le droit de rire !! si toutefois vous attendiez mon autorisation pour le faire…)

En bref, nous nous sommes bien gelés dehors mais même si la résistance au froid a fini par nous épuiser, c’est une bonne journée !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.