La Tour Eiffel vue de la butte Montmartre à Paris

L’automne sage et triste glisse enfin vers la neige qui s’étouffe derrière les carreaux. Les cheminées se préparent à crépiter pour brûler gentiment le fond de pantalon de l’homme à la hotte et réchauffer les mains gelées.

Je n’aime pas novembre, ses pluies, ses mines lugubres, ses airs de fausse fin, la renaissance trop lointaine. Je n’aime pas la pluie dans les corps, les nuits longues que l’on étreint, les âmes sombres et les larmes promises.

Les feuilles jaunes lumineuses qui reposent au sol nous rappellent heureusement le cycle de la vie. Les bourgeons reviendront. Je reverrai les arbres en fleurs. Les rires quotidiens sont nos bouées pour passer novembre…

Le réconfort de l’hiver commence à nous débarrasser doucement de nos vieux manteaux. J’attends que les lumières changent, que les vies reprennent.

Novembre tire à sa fin, merci !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.