Entraînement sportif - Photo : PixaBay

Vous avez sans doute entendu parler de PowerPlate, machine à la mode depuis quelques années. Le principe est assez simple : un coach nous fait prendre diverses postures sur un appareil qui vibre (beaucoup !) et nos muscles se contractent. C’est vendu un peu comme « le sport sans effort » (tu parles !!).

Les bénéfices vendus sont nombreux :
– stimulation de tous les muscles du corps
– brûlage des graisses
– amélioration de la circulation sanguine
– production d’hormones
– reconstitution osseuse
– faire travailler les muscles en une séance de 10 à 30 minutes comme si l’on faisait 1h-1h30 de gym
– etc. !

Une amie et ancienne collègue a pris ses habitudes dans un centre depuis le début d’année avec l’une de ses amies. Elle nous a donc proposé, à une autre amie et ancienne collègue (lol) et moi, de faire une séance d’essai gratuite. Nous étions donc quelques jours plus tard, soit hier à 13h, dans la-dite salle à quelques pas des Champs-Elysées.

Le coach gère deux petites salles en même temps, en sachant que nous n’étions que deux par salle, car il passe son temps à venir relancer les machines pour chaque exercice et nous indiquer les positions à prendre. Nous sommes donc passées deux par deux : les deux novices d’abord, les deux plus expérimentées ensuite. C’est assez surprenant car la machine vibre énormément. On se demande vraiment si les voisins de l’immeuble supportent car les tapis sous les appareils ne font que limiter les secousses !

Au début, nous prenons des positions assez simples et sentons simplement de petits tiraillements dans les muscles. Ceux de nos jambes ont l’habitude de fonctionner. Mais plus le temps passe, plus les positions sont tordues et il faut les tenir 30 secondes. La plupart du temps, nous avons du mal à respirer et prononcer quelques mots n’est pas toujours envisageable (à bas les communicantes !). Pour faires les abdos, on prend des positions qui les sollicitent et on passe 30 secondes à vibrer ! Pour faire les bras, on reste en appui sur un bras sur la machine avec le corps soulevé, les jambes et l’autre bras tendus, et hop, on vibre. J’ai cru que cette position allait m’envoyer droit en enfer ! Avec les vibrations, pas moyen de céder avant le temps imparti !

Résultat : j’ai fini la séance toute rouge en sentant que mon coprs avait bien été sollicité. Il est assez évident que c’est bénéfique pour le corps. Mais on compte deux hics de taille : 1/ ce n’est pas assez ludique 2/ c’est hors de prix

Une bonne séance de défoulement, même si elle est moins complète, avec le sport de notre choix, nous donne davantage l’impression d’évacuer. Et une séance coûte 30 € ! Pour que la séance ne coûte « que » 20 euros, il faut dépenser 800 € pour 40 séances !! Hummm, hors budget !

Si vous ne savez pas quoi faire de votre fortune personnelle, vous pouvez vous payer l’appareil et un coach (pour les débuts au moins) à mettre dans votre manoir. C’est une excellente idée !

Pour les autres, envisagez une autre solution ! ou attendez de tomber sur une super offre de prix (pour contacter le Père Noël, écrivez au « 1 chemin des Nuages – Pays des Rêves – Pôle Nord, ou demandez à Greg son autre adresse en Finlande).

Le soir même et après une bonne douche, j’étais en état pour danser dans un bar australien et jouer des coudes au milieu de la foule. Et à J+1, j’ai des courbatures acceptables aux bras et aux abdos. Satisfaite de cette tentative !

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.