Costume du Lido, Paris - Photo : Laurence J.

Il y a quelques temps de cela, mes parents m’ont proposé de les accompagner au Lido. « Le Lido, euf, ch’ais pas. Ok mais si Laurence vient ». Pour ceux qui souffriraient d’amnésie passagère, Laurence est ma sœur. Et la demoiselle était partante pour aller voir la revue « Bonheur ».

Après avoir gentiment patienté samedi dernier sur le trottoir des Champs-Elysées, nous avons pu assister autour d’une table à cette revue qui commence… à minuit (on en a vu quelques-uns dormir sur la fin mine de rien…). Ma soeur et moi avons regretté de ne pas être à côté pour commenter car il y de quoi faire !

Le spectacle est ouvert par un tableau d’oiseaux. On frôle alors l’éclat de rire en voyant les hommes jouer les mâles dans leur costume multicolore. Le ton est donné : les costumes sont beaux mais la magie ne prend pas.

Les décors et certaines tenues sont vraiment somptueux. Le tableau sur l’Inde et le final sont des délires de beauté.

Mais les chorégraphies sont très limitées, peu semblent habités par ce qu’ils font, les fesses et les poitrines dénudées ne sont là que pour le tape-à-l’œil (mais pas l’œil des femmes !). Entre les tableaux de danseurs, des numéros de force, de patins à glace, de diabolo… Tout ça est très bien mais trop proche de l’univers du cirque, qui n’exerce aucune fascination sur moi. « Ils sont forts », « c’est pas mal » : des phrases, qui, sorties de ma bouche, ne témoignent pas d’un enthousiasme débordant.

Comme dirait ma sœur, qui a pris les jolies photos qui illustrent ce billet, « le Lido, une fois tous les 20 ans, c’est bien ! » et « le champagne est mauvais ».

Va chercher Bonheur !

Petit edit, en 2016 : Je ne suis plus sûre d’assumer ce billet. Je dois d’ailleurs avoir la mémoire courte car je rêve d’aller au Moulin rouge et au Crazy horse.

Appelez-moi Lili. J'ai 33 ans, vis avec Monsieur et, un week-end sur deux et la moitié des vacances, avec son fils Junior. J'habite à Paris depuis plus de 13 ans. J'aime voyager, aller au théâtre ou voir une comédie romantique, danser... et je suis gourmande !

Vous pouvez me suivre sur Twitter, Facebook, Instagram, Hellocoton ou encore Google Plus et Inspilia.